Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Clash : «Ridicule», «pathétique»… André Villas-Boas craque face à la presse !

Malgré la victoire de l’OM face à Monaco (2-1) ce samedi, André Villas-Boas n’a pas digéré certains articles publiés par la presse locale cette semaine et l’a fait savoir en conférence de presse.

André Villas-Boas peut avoir le sourire ce samedi soir. En effet, son équipe l’a emporté face à l’AS Monaco (2-1) grâce à des buts de Florian Thauvin et Dario Benedetto, de quoi mettre la pression sur le PSG, leader, qui n’a qu’un point d’avance sur l’OM, qui compte toujours deux matchs en moins. Et pourtant, le Portugais s’est de nouveau montré agacé à l’issue de cette victoire en conférence de presse. La raison ? André Villas-Boas n’a pas oublié les critiques survenues après la campagne chaotique du club phocéen en Ligue des champions, qui n’a remporté qu’une rencontre pour cinq défaites. L’entraîneur de l’OM a plus particulièrement le quotidien régional La Provence dans le collimateur pour ses titres assassins sur le club : « C’est pas brillant » et « AVB en C1, touché-coulé », et il l’a fait savoir en s’adressant aux journalistes. 

« C’est pathétique ! (…) C’est ridicule ! »

« Tu travailles encore pour la Provence? Tu sais qu'ils ont fait sortir une Une qui était pathétique, une attaque personnelle contre moi que je n'ai pas très bien prise. Il n'est pas là, le journaliste, j'ai un gros respect pour toi. S'il y a des statistiques à sortir, il y en a beaucoup qui sont bonnes. Quand on choisit les stats dans une autre compétition pour faire du mal, et parler de clubs qui ne sont pas en question (pas concernés ndlr), cela fait beaucoup de mal. C'est un journal qui a une importance sociale, culturelle, sportive sur la région et sur l'OM. Mais c'est abusé. Les stats parlent d'elles-mêmes: j'espère continuer à faire du bien à l'OM, à porter l'OM vers une autre qualification pour la Ligue des champions. C'est le premier objectif. Sur cette période de quatre matchs, on a établit entre nous un minimum de points à prendre. Je pousse pour ça », a confié André Villas-Boas dans des propos relayés par RMC, avant d’en rajouter une couche au moment de laisser sa place à Valère Germain, en interpellant à nouveau le journaliste de La Provence : « Oui mais quand vous sortez des stats de la Ligue des champions, que vous accusez un entraîneur... vous parlez du Zenit mais qu'est-ce que vous connaissez du Zenit'! C'est pathétique! Et en fait vous avez oublié trois victoires... c'est même un choix! C'est ridicule. »

Articles liés