Accès direct au contenu

Foot - ASSE

ASSE - Clash : Ruffier, Moulin... Pierre Ménès fait une énorme demande à Claude Puel !

De nouveau invité à commenter la situation à l'ASSE, Pierre Ménès aimerait que Claude Puel réintègre Stéphane Ruffier, mais doute que l'entraîneur des Verts revienne sur sa décision.

En arrivant sur le banc de l'AS Saint-Etienne, Claude Puel a rapidement décidé de miser sur la jeunesse en recrutant notamment Adil Aouchiche ou en utilisant plusieurs jeunes comme Aimen Moueffek, Mahdi Camara ou encore Lucas Douath. A l'inverse, plusieurs cadres ont été écartés à commencer par Stéphane Ruffier, qui ne fait plus partie des trois gardiens de but sur lesquels compte Claude Puel. Mais alors que tout avait bien commencé avec quatre matches sans défaite dont trois victoires pour lancer la saison en Ligue 1. Toutefois, tout s'est écroulé puisqu'en s'inclinant contre Brest (1-4), l'ASSE vient d'enchaîner un septième revers de suite et Jessy Moulin est particulièrement pointé du doigt. A tel point que Pierre Ménès affiche sa volonté de voir revenir Stéphane Ruffier dans les buts stéphanois.

«Réintégrer Ruffier ferait déjà prendre des points à Saint-Etienne»

« Saint-Etienne, on est là en plein dans les choix sportifs de l'omnipotent Claude Puel ! Il a décidé de faire une équipe de jeunes. Ok, bah il l'a son équipe de jeunes ! Et les jeunes quand ça ne va pas bien et bien ça ne va pas. Je rappelle que le premier chox fort de Puel en arrivant à Saint-Etienne ça a été de mettre Ruffier à la cave et de filer à un mec de 35 ans : Moulin, qui n'avait jamais été que remplaçant, et en plus il a le brassard de capitaine. Et aujourd'hui, on voit bien que Moulin en Ligue 1 ça ne suffit pas. Ruffier a un Moulin dans chaque orteil. Je pense que réintégrer Ruffier ferait déjà prendre des points à Saint-Etienne. Mais je suis persuadé que Puel ne se désavouera jamais et ne le fera jamais. Le reste est très friable. Le fait d'avoir perdu Saliba et Fofana en défense centrale c'est très important. Et puis voilà, il y a quelque chose d'assez savoureux, pour ne pas dire pathétique, c'est de voir Khazri puis aujourd'hui Boudebouz revenir alors qu'ils étaient persona non grata au club. C'est une gestion bizarre qui est vraiment fortement sanctionnée par les résultats », confie le journaliste de Canal+ pour Pierrot Face Cam.

Articles liés