Accès direct au contenu

Foot - Barcelone

Barcelone - Polémique : Coronavirus, salaires... Messi et les autres joueurs taclent la direction !

Ce lundi, les joueurs du FC Barcelone ont annoncé qu'ils renonceraient à une grosse partie de leur salaire pour aider le club et ses salariés en cette période de crise. Mais le groupe en a profité pour glisser un tacle à leur direction.

Suite à l'arrêt des compétitions dû à l'épidémie de coronavirus, les clubs de football sont dans l'obligation de faire des économies pour limiter l'impact de cette pandémie sur leurs finances. Ainsi, plusieurs écuries françaises ont dû opter pour le chômage partiel, tandis que quelques gros mastodontes européens ont décidé, en accord avec leurs employés et leurs joueurs, de procéder à des diminutions de salaire. C'est notamment le cas au FC Barcelone. Après de longues négociations entre la direction et l'effectif de Quique Sétien, les deux parties sont enfin parvenues à un accord. Lionel Messi et ses coéquipiers ont annoncé ce lundi dans un communiqué qu'ils avaient accepté de renoncer à 70% de leur salaire afin de soutenir le club, mais le groupe en a profité pour glisser un tacle au conseil d'administration du Barça.

« Nous sommes surpris qu'à l'intérieur même du club, certains essaient de braquer les projecteurs sur nous »

« Beaucoup de choses ont été écrites et dites sur l'équipe première du FC Barcelone par rapport aux salaires des joueurs durant cette période d'état d'urgence. Avant toute chose, nous voulons clairement afficher que notre volonté a toujours été d'appliquer une baisse des salaires que nous percevons, parce que nous comprenons parfaitement qu'il s'agit d'une situation exceptionnelle et nous avons TOUJOURS été les premiers à avoir aidé le club quand on nous l'a demandé. Parfois, nous l'avons même fait de notre propre initiative quand nous estimions que c'était nécessaire et important. En conséquence, nous sommes surpris qu'à l'intérieur même du club, certains essaient de braquer les projecteurs sur nous et essaient de nous mettre la pression afin que nous fassions une chose que nous avons toujours eu l'intention de faire. En fait, si l'accord a pris du retard ces derniers jours c'est simplement parce que nous cherchions une formule pour aider le club mais aussi ses employés dans ces moments aussi difficiles. En ce qui nous concerne, le moment est venu d'annoncer qu'en plus d'une baisse de 70 % de nos salaires pendant cette période d'urgence, nous allons oeuvrer pour que les salariés du club puissent toucher 100 % de leur salaire pendant ce temps.Si nous n'avons pas parlé jusqu'à présent, c'est parce que notre priorité était de trouver des solutions qui soient réelles pour aider le club, mais aussi ceux pour qui cette situation est le plus préjudiciable », peut-on notamment lire dans ce communiqué.

Articles liés