Accès direct au contenu

Foot - Barcelone

Barcelone - Malaise : Le clan Griezmann enterre la hache de guerre avec Messi !

Alors que ses propos sur la relation entre Lionel Messi et Antoine Griezmann ont suscité la polémique cette semaine en Espagne, Eric Olhats a tenu à calmer les choses ce samedi en essayant de mettre définitivement fin à cette affaire.

Le moins que l’on puisse dire est que la trêve internationale n’a pas été de tout repos pour le FC Barcelone. Et pour cause, l’ancien conseiller d’Antoine Griezmann, Eric Olhats, a laissé entendre que la relation entre Lionel Messi et l’ancien attaquant de l’Atlético de Madrid était loin d’être au beau fixe, ne manquant alors pas de pointer du doigt l’attitude de celui qu’on surnomme La Pulga au sein du Barça. « Il est à la fois un empereur et un monarque et il n’a pas vu l’arrivée d’Antoine d’un bon œil. Son attitude a été déplorable, il lui a fait ressentir ». Une déclaration qui succédait à celle de son oncle Emmanuel Lopes dans un reportage sur M6, qui laissait lui-aussi entendre que l’attitude de l’Argentin avec le Français n’était pas exempte de reproches. « Je pensais qu’il n'allait pas réussir les six premiers mois, mais je ne pensais pas que ça durerait un an. En plus, avec Messi, je sais ce qu'il se passe à l'intérieur, ce n'est pas facile. Il y a des choses que je ne peux pas dire ». Une sortie qui a logiquement défrayé la chronique en Espagne, tant les rapports entre Antoine Griezmann et Lionel Messi sont scrutés à la loupe par certains médias espagnols.

Lionel Messi et Ronald Koeman agacés par la polémique…

Mais logiquement, cette sortie d’Eric Olhats a grandement déplu à Lionel Messi. À son retour à Barcelone après la trêve internationale, l’emblématique numéro 10 des Blaugrana s’était alors dit « fatigué d’être en permanence le problème de tout au club ». Plus encore, l’ancien conseiller d’Antoine Griezmann a été repris de volée par Ronald Koeman ce vendredi, lui qui était en conférence de presse à la veille de la rencontre du FC Barcelone face à l’Atlético de Madrid pour le compte de la 10è journée de Liga. « D'une part, je peux comprendre que Leo soit énervé. Après un si long voyage, être interrogé sur Antoine, je pense que c'est irrespectueux. J'ai bien compris que vous cherchiez à susciter une polémique, mais moi, je n’ai pas vu de problèmes entre les deux, ni à l’entraînement, ni en matches ou dans le vestiaire. Ils commencent à bien jouer ensemble. Quelqu'un a dit quelque chose (Eric Olhats, ndlr), ce quelqu'un n'est plus un client de Griezmann depuis trois ans, donc ce sont des conneries. (…) Je ne suis pas préoccupé, car je vois Antoine content, travaillant très bien et s’améliorant comme les autres joueurs », avait alors lâché l’entraîneur du Barça.

Eric Olhats met définitivement les choses au clair !

De quoi enfin calmer la polémique ? Pas vraiment, et Eric Olhats n’a eu d’autres choix que de prendre une nouvelle fois la parole ce samedi dans une lettre ouverte publiée dans MARCA. Par ce biais, l’ancien conseiller de l’attaquant tricolore a tenu à « clarifier un certain nombre de points » après les réactions suscitées par ses propos. « Tout d'abord, je tiens à préciser qu'Antoine Griezmann ne m'a JAMAIS informé de cette question. Les commentaires que j'ai faits à France Football proviennent d'une situation débattue par de nombreux médias au cours de la dernière saison. Je comprends que mes commentaires sont subjectifs et que je peux même me tromper. J'en suis le seul responsable. Je tiens également à préciser que je ne suis pas d'accord avec les commentaires que son oncle a faits sur ces prétendus désaccords entre Griezmann et Messi. Depuis longtemps, c'est-à-dire depuis trois ans, je n'ai pas eu de relation avec Antoine et je ne fais pas partie, comme le dit la presse, du cercle proche de la famille. Compte tenu des propos de l'entraîneur Koeman, qui a qualifié ces commentaires d'absurdes, je comprends qu'il défende l'institution et les joueurs, mais il n'a pas raison sur deux points. L'un d'eux est lorsqu'il parle du client pour qualifier ma relation avec Griezmann. Il n'y a jamais eu de relation contractuelle entre nous. Je n'étais pas son agent, j'étais son conseiller technique, mais je comprends que cela me donne la légitimité d'exprimer mon opinion sans avoir à lever le petit doigt pour demander la permission à qui que ce soit. De même, il dit n'avoir vu aucun problème entre les deux joueurs depuis son arrivée. La plupart de ces problèmes ont eu lieu pendant la dernière saison, alors que je pense qu'il n'était pas l'entraîneur de l'équipe. Conscient que la victime de toute cette affaire est Antoine Griezmann, je le regrette sincèrement et je m'en excuse. Ce sera mon dernier commentaire sur ce sujet », a écrit Eric Olhats dans MARCA. Reste maintenant à savoir si cette ultime mise au point sera suffisante pour éteindre cette énième polémique secouant le FC Barcelone.

Articles liés