Accès direct au contenu

Foot - Barcelone

Barcelone - Malaise : Josep Maria Bartomeu plus isolé que jamais au Barça ?

Au sortir d’une humiliation historique, Josep Maria Bartomeu serait seul contre tous au sein du FC Barcelone. Pour autant, le président de l’écurie catalane refuserait catégoriquement de quitter son poste et de convoquer des élections dès maintenant.

« Le club a besoin de changements, je ne parle pas de l'entraîneur, ni des joueurs, je ne veux désigner personne, structurellement l'équipe, le club a besoin de toutes sortes de changements, parce que ce n'est pas la première fois que cela nous arrive, ni la deuxième ou la troisième fois », a lâché Gerard Piqué ce vendredi après le revers colossal du FC Barcelone face au Bayern Munich en quarts de finale de la Ligue des Champions (8-2). Ce faisant, l’emblématique défenseur du Barça a indirectement chargé Josep Maria Bartomeu et les membres de sa direction, dont la gestion est vivement critiquée par les observateurs du club catalan depuis maintenant plusieurs mois après de nombreuses polémiques. Ainsi, plusieurs supporters et personnalités appellent le président du FC Barcelone à démissionner et à convoquer des élections dès maintenant pour la présidence du club, alors que celles-ci sont actuellement prévues en 2021. Cependant, malgré la pression qu’il subit, Josep Maria Bartomeu n’aurait aucunement l’intention de lâcher son poste.

Josep Maria Bartomeu pourrait néanmoins avancer la date des élections !

C’est ce que nous apprend ABC ce dimanche. D’après les informations du média espagnol, le président du Barça serait exhorté par certains de ses proches de convoquer des élections dès maintenant, mais il n’aurait de cesse de balayer d’un revers de main cette possibilité. Au contraire, Josep Maria Bartomeu aurait pour priorité de terminer la dernière année de mandat qu’il lui reste afin de redresser la situation et de laisser un digne héritage à son successeur, aussi bien sportivement qu’économiquement. À ses yeux, rester à son poste de président du FC Barcelone serait « un acte de responsabilité ». Cependant, Josep Maria Bartomeu serait sensible à toutes les critiques et pourrait céder sur un sujet sujet : celui d’organiser les élections présidentielles plus tôt que prévu, à savoir entre janvier et mars 2021. Cela laisserait au futur conseil d’administration le temps de préparer son projet pour l’exercice 2021-2022. Quoi qu’il en soit, l’hypothèse de voir des élections convoquées dès maintenant serait utopique, Josep Maria Bartomeu considérant que la période est trop délicate sur les plans sportifs et économiques. Pour rappel, le président du Barça a convoqué une réunion extraordinaire pour ce lundi qui, en plus de trancher sur l’avenir de Quique Setién, devrait déboucher sur l’annonce de la date des élections à en croire des sources du club consultées par ABC. Affaire à suivre dans les heures à venir…

Articles liés