Accès direct au contenu

Improbable, mais vrai…

City : un ancien joueur du PSG dans le viseur de Mancini ?

Parti par la petite porte du PSG en janvier 2011, Stéphane Sessegnon a parfaitement rebondi à Sunderland où il est devenu la pièce maîtresse des Black Cats. Au point d’intéresser Roberto Mancini !

Eden Hazard, Manchester City en avait fait l’une de ses priorités du mercato. Lui aussi avait dans un premier temps laissé entendre qu’il rejoindrait un club de Manchester jouant en bleu. Mais face à la surenchère orchestrée par le voisin de United et Chelsea, les Citizens auraient préféré mettre fin aux négociations selon L’Equipe. Résultat : Roberto Mancini, avec les millions mis à sa disposition par les dirigeants émiratis, est à la recherche d’un autre joueur au profil identique.

Sessegnon a tapé dans l’œil de Mancini
Selon le Daily Mirror, celui-ci serait tout trouvé. Et il est loin d’être méconnu en France. Ce n’est tout autre que Stéphane Sessegnon, l’ancien Parisien, parti au clash avec Antoine Kombouaré la saison dernière avant de rejoindre Sunderland en janvier 2011. Elu meilleur joueur de la saison chez les Black Cats, le Béninois aurait impressionné Roberto Mancini lors des deux matchs contre City cette saison (victoire 1-0 de Sunderland à domicile, match nul 3-3 à City). Le technicien italien qui l’avait déjà repéré lors de sa période parisienne, entre 2008 et 2011. 

Tottenham et Arsenal aussi sur le coup
Mais les Citizens ne sont pas les seuls sur le coup. Arsenal et Tottenham seraient également fortement intéressés par Stéphane Sessegnon et sa polyvalence au milieu, lui qui est la plupart du temps utilisé sur le côté gauche ou en soutien de l’attaquant. Plus improbable encore, le Daily Mirror annonce que l’OM et le PSG restent à l’affût et continuent de suivre d’un œil attentif les performances de l’ancien Parisien. Devenu la pièce maîtresse de Sunderland, 13e de Premier League cette saison, comme lors de son arrivée au PSG, Sessegnon souhaite toutefois poursuivre son aventure dans le Nord-Est de l’Angleterre. Mais les 15 millions d’euros que semble prêt à mettre Manchester City pourraient changer la donne…