Cyclisme
Tour de France : Maillot jaune, Pogacar… Vingegaard lance un avertissement
Jules Kutos-Bertin

Après une étape très difficile où il a chuté, Jonas Vingegaard a pu profiter de la dernière journée de repos de ce Tour de France. Le maillot jaune a regretté les abandons de Primoz Roglic et Steven Kruijswijk, ses coéquipiers, mais il a également prévenu Tadej Pogaçar, son concurrent numéro un, avant de partir pour les Pyrénées. 

Journée tranquille pour le peloton ! Avant d’attaquer les Pyrénées, les coureurs ont pu profiter de leur dernier jour de repos, une aubaine pour le groupe des favoris qui va vivre une dernière semaine mouvementée pour espérer arriver aux Champs-Elysées avec le maillot jaune. A commencer par Jonas Vingegaard. Ce dimanche, le Danois s’attendait à une étape tranquille ponctuée par une arrivée au sprint, il aura eu tout le contraire. Vingegaard a perdu Primoz Roglic et Steven Kruijswijk et a chuté à 60km de la fin de l’étape. Rien de dramatique pour Jonas Vingegaard, mais suffisant pour redonner confiance à Tadej Pogaçar et son équipe.

Primoz Roglic et Steven Kruijswijk en moins

« Je vais bien, j’ai juste des écorchures sur le bras gauche mais sinon tout est ok. Ça pique un peu, mais c’est normal après une telle chute. Il n’y a rien d’autre à craindre », a rassuré Jonas Vingegaard dans des propos relayés par Cyclism’Actu. Mais au-delà de sa petite blessure, le leader du Tour de France regrette surtout l’abandon de ses deux coéquipiers : Primoz Roglic et Steven Kruijswijk. « Ce n'est jamais bon de perdre des coéquipiers, surtout deux coureurs comme Primoz ou Steven. Mais nous avons toujours une grosse équipe. Désormais, nous devons juste nous battre et donner notre maximum », assure Jonas Vingegaard. Parce que derrière, Tadej Pogaçar lui promet l’enfer… 

Tadej Pogaçar allume la mèche

Ce dimanche soir après la 15e étape, Tadej Pogaçar a en effet annoncé la couleur avant d'entamer cette dernière semaine . « C'est vrai qu'il n'est jamais bon de tomber mais je l'ai vu pédaler normalement et il m'a dit que ça allait. On peut dire désormais qu'on est à égalité, ça va être intéressant la semaine prochaine », a confié le Slovène, faisant référence aux forfaits de Primoz Roglic et Steven Kruijswijk.

 « Je ferai de mon mieux pour remporter le Tour de France »

De son côté, Jonas Vingegaard s’attend à un beau combat. « Ce sera une belle lutte avec Tadej, mais également avec les autres coureurs placés au classement général. Il va falloir que je reste vigilant sur chaque étape pour ne pas être surpris par un fait de course. Mais je suis très détendu par rapport à tout ça, mon Tour de France est déjà satisfaisant avec ma performance au général et ma victoire d'étape. Si je gagne le Tour, je gagne le Tour. Mais je ne me prends pas la tête à chaque seconde, en me disant que c'est obligation de la gagner. Je vais bien et je ferai de mon mieux pour remporter le Tour de France », conclut le Danois. La semaine s’annonce rythmée…

Articles liés