Cyclisme - Tour de France
Coup de théâtre pour Alaphilippe, il reçoit un incroyable message

Alors que le parcours du prochain Tour de France sera dévoilé le 27 octobre prochain, le directeur de la course, Christian Prudhomme a laissé entendre que la première semaine devrait être favorable aux punchers comme Julian Alaphilippe. Mais le coureur français n'est pas certain de disputer la Grande Boucle la saison prochaine puisqu'il pourrait privilégier le Giro. 

Julian Alaphilippe a connu moult de mésaventures cette saison. Double champion du monde de cyclisme, le Français avait lourdement chuté lors de Liège-Bastogne-Liège le 24 avril dernier, à quelques semaines du Tour de France. Insuffisamment remis, il n'avait pas été convoqué par son équipe, la Quick-Step Alpha-Vinyl, pour disputer la Grande Boucle. Bis repetita quelques semaines plus tard à la Vuelta. Victime d'une nouvelle chute, Alaphilippe souffre d'une luxation de l'épaule droite et devrait manquer plusieurs semaines de compétition. Reste à savoir si le tricolore pourra disputer les prochains Championnats du monde, qui auront lieu en Australie (du 18 au 25 septembre). En attendant de remonter sur un vélo, Alaphilippe a reçu un message de la part de Christian Prudhomme, directeur du Tour de France. 

« J’espère qu’on aura Julian Alaphilippe bien entendu »

Alors que le parcours de l'édition 2023 du Tour de France devrait être dévoilé le 27 octobre prochain, Christian Prudhomme a distillé quelques indices. La premières semaines devraient convenir aux punchers comme Wout Van Aert, Mathieu Van Der Poel ou encore Julian Alaphilippe. « Ces deux dernières années, la première semaine du Tour de France a été clairement faîte pour les puncheurs. Cela dépend des coureurs mais l’année prochaine, il y a un départ de puncheurs et c’est très bien. J’espère qu’on aura Julian Alaphilippe, Mathieu van der Poel et Wout van Aert bien entendu » a prévenu le responsable. 

Une première semaine favorable à Alaphilippe

Selon lui, les premières étapes pourraient permettre à Alaphilippe d'endosser le maillot jaune. « Je ne veux pas dire que ça peut être encore mieux mais si des coureurs qui se sentent limités en haute montagne, mais qui ont par ailleurs des capacités phénoménales, veulent utiliser la première semaine pour prendre de l’avance au général, pas seulement pour être devant pendant une semaine mais pour être plus longtemps devant, ils auront de quoi faire » a confié Prudhomme dans des propos rapportés par Sport.fr. 

Sa participation remise en question ?

Mais Julian Alaphilippe pourra-t-il participer au prochain Tour de France ? Rien n'est moins sûr si l'on en croit son manager Patrick Lefevere. « Nous voulons aussi voir Julian sur le Giro, il ne doit pas se contenter uniquement du Tour de France. Avec le maillot arc-en-ciel et en tant que Français, il devait bien sûr faire le Tour, mais l’année prochaine on pensera à l’inscrire sur la liste pour le Tour d’Italie, avait-il confié au printemps. Je pense que c’est une course qui lui convient, c’est nerveux et agressif. Objectivement, je ne pense pas qu’il puisse gagner le Tour » a déclaré le patron de la Quick-Step Alpha-Vinyl il y a quelques jours. Ce qui jette le doute. Reste à savoir si le parcours lui fera changer d'avis. 

Articles liés