NBA
NBA : LeBron James, Celtics… Stephen Curry tacle tout le monde

Alors que les Warriors démarraient la saison comme un outsider au titre, ils ont surpris tout le monde en allant s’offrir une quatrième bague de champion NBA en huit saisons. Etincelant sur ces playoffs, Stephen Curry a fait taire les critiques. Présentateur des ESPYs, le meneur de Golden State ne s’est pas privé pour tacler les Celtics ou encore les Lakers de LeBron James.

Bien qu’il soit considéré comme l’un des plus grands joueurs de l’histoire, Stephen Curry a longuement été critiqué pour son niveau de jeu en Finales NBA. Cocasse pour quelqu’un qui avait remporté, avant cette saison, trois titres de champion. La petite ombre à son tableau, c’était l’absence d’un titre de MVP des Finales. Battu par Andre Iguodala en 2015 (injustement selon nombreux observateurs), Stephen Curry a dû s’incliner devant Kevin Durant en 2017 et 2018. Avant de voir les Warriors se noyer au fond du classement de la NBA

« Vous ne voudrez pas croiser notre chemin la saison prochaine »

Dès 2020, Golden State doit faire sans Kevin Durant qui parti mais aussi sans Klay Thompson, gravement blessé. Stephen Curry est esseulé et se blesse également. Une hécatombe pour les Warriors qui terminent à la dernière place de la Conférence Ouest. La suite ? Une première réaction lors de la saison 2020-2021 mais toujours pas de qualification pour les playoffs. Battu par Memphis en play-in, Stephen Curry avait lancé un premier avertissement : « Vous ne voudrez pas croiser notre chemin la saison prochaine ». A l’époque, ce message avait fait rire. Une année après, il a pris tout son sens.

Stephen Curry taille MVP

Au terme d’une très belle saison, les Warriors se qualifient haut la main en playoffs. Stephen Curry est chaud et il va l’être encore plus lors des Finales contre Boston. A 31 points de moyenne, le meneur des Warriors guide les siens, notamment lors d’un game 4 aux allures de récital. Dos au mur, Curry plante 43 points avec 50% à longue distance. Loin d’être favoris, les Warriors glanent leur 4ème titre de champion NBA en huit saisons. Et cette fois-ci, Stephen Curry n’a personne pour lui contester le titre de MVP des Finales. 

Les Celtics et les Lakers en prennent pour leur grade

Côté Warriors, la fête est immense et elle n’est pas terminée. Choisi comme présentateur pour les ESPYs, Stephen Curry était en roue libre. « Je suis votre hôte Steph Curry, très fier mari d’Ayesha Curry, très fier enfant de Dell Curry, et papa fier… des Boston Celtics », a d’abord lancé le quadruple champion NBA sous le visage ébahi de Grant Williams, dans des propos relayés par Parlons Basket. Et Stephen Curry ne s’est pas arrêté là avec le joueur des Celtics. « C’est bon de te revoir Grant Williams. Je sais que tu aimes cette couleur (le vert), donc je te laisserai peut-être emprunter ce costume après. Je pourrais même te laisser porter une bague… », plaisante le meneur des Warriors. Pour conclure son monologue, Curry a lâché une petite pique aux Lakers de LeBron James et à leur stratégie de recrutement en faisant référence au vainqueur du dernier Super Bowl, les Rams de Los Angeles : « C’était tellement inspirant de vous voir jouer, de gagner un Super Bowl, de vous voir célébrer ainsi. C’est vraiment sympa de voir que la stratégie d’acheter de vieux joueurs fonctionne au moins pour une équipe par ici ». Sur ou en dehors des parquets, Stephen Curry reste dans le show.

Articles liés