NBA
Cette franchise sort du silence pour le feuilleton Kevin Durant

Désireux de quitter les Brooklyn Nets cet été, Kevin Durant voulait rejoindre une franchise huppée. Plusieurs discussions ont eu lieu avant que KD ne décide finalement de rester. Les Phoenix Suns, un temps intéressés, ont bien discuté avec Brooklyn mais le dossier n’est pas allé plus loin.

Après une nouvelle saison décevante sous le maillot des Brooklyn Nets, Kevin Durant a passé un été très agité. Lassé des échecs à répétition de la franchise new-yorkaise, KD a demandé à partir. Une décision qui a fait grand bruit, surtout que James Harden a pris la même quelques mois auparavant. Et avec l’avenir incertain de Kyrie Irving, les Nets se voyaient déjà perdre les deux dernières grandes stars de l’effectif. Mais pour s’attacher les services de Kevin Durant, il faut mettre les moyens.

Kevin Durant avait le choix

Très vite, plusieurs franchises se sont positionnées sur ce dossier. Les Phoenix Suns, le Heat de Miami, les Toronto Raptors ou encore les Boston Celtics, Kevin Durant avait l’embarras du choix. Mais pour se séparer de leur numéro 7, les Nets demandaient une grosse contrepartie. Quelques offres sont arrivées sur le bureau des dirigeants new-yorkais mais aucune ne semble avoir convaincu l’état major des Nets

« Nous avons discuté avec Brooklyn »

Longtemps associé à Kevin Durant, Phoenix a finalement décidé de passer son tour dans ce dossier. « Nous avons discuté avec Brooklyn de leurs désirs et de ce qu’ils essayaient de faire, mais finalement, je dirais que comme la plupart des équipes, il n’y avait rien à faire. Il n’y a pas eu beaucoup de discussions, de discussions approfondies sur le sujet. Je pense que toutes les équipes de la ligue les ont probablement appelés pour prendre la température et voir ce qui semblait faisable. Mais pour ce qui est des discussions et de leur intérêt ? Je dis simplement qu’il n’y a rien à dire », assure James Jones, le general manager des Suns, dans des propos relayés par Basket USA.  

Les Nets ont insisté pour le conserver

Si les Suns étaient bien sur le coup, les Nets ont insisté pour convaincre Kevin Durant de rester. « C’est pourquoi il est à Brooklyn et pas dans une autre équipe. En ce qui nous concerne, je comprends. C’est toujours un grand sujet de discussion, mais la chose que les gens oublient, c’est que lorsque vous parlez d’échanges, ou de toute acquisition de joueur, l’équipe qui a le joueur doit être prête à le faire partir. Et donc s’ils ne le bougent pas, ce qu’ils ont fait, ça reste juste une conversation. Ça nourrit aussi un grand intérêt pour les fans de la NBA et les fans de l’équipe en question », lance le GM de Phoenix, avant d’ajouter : « Mon objectif est toujours d’essayer de faire ce qui est dans le meilleur intérêt de l’équipe et d’essayer d’améliorer l’équipe. Nous avons fait ces efforts. S’ils aboutissent, tant mieux. Si ce n’est pas le cas, nous avons toujours pour objectif d’améliorer notre équipe. Si cela se fait en interne avec les gars que nous avons, nous sommes très confiants. Je ne fais pas attention à ce que pensent les fans ou les parties extérieures aux conversations, parce qu’ils travaillent avec des informations limitées et incomplètes ».

Articles liés