Accès direct au contenu

Basket - NBA

Basket - NBA : Le message fort Giannis Antetokounmpo après la victoire des Bucks !

Les Milwaukee Bucks ont obtenu leur 2e titre de champion NBA, 50 ans après. Une victoire dont Giannis Antetokounmpo est le grand artisan. De quoi ravir le Grec. 

A bientôt 27 ans, Giannis Antetokounmpo s'est fait une place de choix dans la NBA. Régulièrement cité parmi les meilleurs joueurs de la Ligue depuis 3 ans,  il ne manquait qu'un titre au Greek Freak. Celui-ci a été obtenu après un parcours sans faute et une victoire en finale contre les Phoenix Suns (4 manches à 2). Outre ce succès, Giannis a aussi obtenu un titre de MVP de la finale. 

La fierté de Giannis Antetokounmpo

Dans des propos rapportés par L'Équipe Giannis Antetokounmpo est revenu sur ce triomphe, obtenu avec son frère Thanasis : ‹‹Je suis heureux d'être de retour. Je suis très, très heureux que l'un des plus grands trophées du monde soit en Grèce en ce moment. C'est une chose incroyable. Nous ne savons pas combien de jours nous resterons, mais nous voulons absolument nous rendre à Sepolia et dans les lieux où nous avons grandi. C'est un sentiment incroyable. J'ai compris quelque chose. Tous ces moments que j'ai vécus, dans le vestiaire, et avec Thanasis après le match, et pendant le match avec les supporters et les célébrations, je veux les revivre. C'est ça qui est beau, nous le vivons maintenant, mais je veux le revivre, avec mes coéquipiers. C'est tellement beau et ça n'a duré qu'une nuit. Je veux que nous le vivions à nouveau, en tant qu'équipe. Ce parcours a été fou. Si vous m'aviez dit il y a huit ans que je serais dans cette position, avec Thanasis, et que nous aurions le trophée NBA avec nous, et que nous pourrions l'emmener où nous voulons, je vous aurais dit que vous étiez fou, de quoi parlez-vous ? Essayons d'abord de marquer un panier et ensuite on verra. C'est le fruit d'un dur travail. On ne s'est jamais arrêté. Dans cette famille, cela ne s'arrête pas. C'est ce que nous avons vu toute notre vie, nos parents n'ont jamais pris de pause. Nous rentrions à la maison après l'école, après l'entraînement et nous voyions nos parents travailler constamment, tous les jours, pour nous nourrir et nous élever, c'est de là que cette force nous vient.»

Articles liés