Accès direct au contenu

Basket

Basket : Entrepreneurs réunis avec Bpifrance pour célébrer la victoire d'Aix

Pour pouvoir grandir et croire un peu plus en ses rêves de ProA, le club d’Aix Maurienne Savoie Basket compte sur le réseau et le savoir-faire de Bpifrance.

L’Aix Maurienne Savoie Basket est un modèle du genre dans l’ancrage régionale. Toute la Savoie, et ses valeurs, composent et animent le pensionnaire de ProB, fruit de la fusion en 2005 de la Jeunesse Savoie Aixoise et de Maurienne Savoie Basket. « Un club avec des racines profondes, une histoire et tourner vers l’avenir, explique Patrice Bégay, Directeur Communication et Exécutif Bpifrance Excellence. Exactement comme Bpifrance ! Un club en reconstruction, qui entame une année charnière. Ce sont toujours des moments clés pour un club, comme pour les entreprises. Il est important de rester soudés. Public, supporters, partenaires, staff et joueurs : tous sont derrière leur président, Jean-Claude Thiefine, un entrepreneur engagé, un vrai passionné. Il gère le club comme une entreprise, avec une vision, un projet et il se donne tous les moyens pour y arriver. Une énergie au service du club pour lui donner un nouvel élan ».

« Bpifrance va nous aider à grandir »

Cet élan est aussi, et surtout, porté par le nouveau partenariat entre l’Aix Maurienne Savoie Basket et Bpifrance. Avec la banque publique d’investissement à ses côtés, l’écurie savoyarde se remet à rêver. « Il est clair que nous sommes plein d’espoir et d’envie avec ce partenariat, concède Jean-Claude Thiefine. Grâce à leur réseau, nous allons tenter de convaincre des nouveaux partenaires et faire en sorte qui rejoignent notre projet. C’est une nécessité pour notre développement car notre budget n’est pas bien grand, il faut absolument l’améliorer. C’est impossible de pouvoir compter sur les subventions publiques, qui ne bougent plus d’un centime. Seul le secteur privé, le monde de l’entreprise et son dynamisme, peut nous aider à grandir ». Et Bpifrance a immédiatement donné le ton en venant accompagné d’entreprises régionales, issues de son réseau Excellence : Tivoly (Jean-François Tivoly), Mithieux (Jonathan Fhima), Exiativ (Jean-Marc Sonjon), CBLB (Philippe Gausset), Scantech (Jean-Jacques Florent) ou encore RDB (Philippe Calandron).

La formation au cœur du projet

Porter les valeurs d’une région, partir à l’attaque des géants et vouloir défendre les couleurs de son club, voilà le joli résumé du combat porté par les dirigeants savoyards. Ces derniers ont d’ailleurs déjà investi sur la formation, avec un centre agréé, qui a reçu son renouvellement pour quatre nouvelles années : « C’est une excellente chose, mais comme tout, cela à un coût. Nous avons 20 jeunes, il faut pouvoir s’en occuper et bien les former. Il faut notamment des entraîneurs ». La formation pour asseoir sa compétitivité dans le monde du basket professionnelle, c’est aussi le combat de toute l’industrie française, dont Bpifrance porte fièrement les valeurs. A commencer par Patrice Bégay : « Elle est géniale, notre industrie ! C’est le pont entre les jeunes et les industriels, c’est la solution au chômage, c’est la solution pour la croissance. L’avenir se prépare aujourd’hui. Et je leur dis, à tous ceux qui veulent oser : faites partie du plus grand mouvement positif, soyez créateur d’emplois ! » C’est le cœur de la grande tournée, la « French Fab Tour », qui s’organise autour de 60 dates, du 15 janvier à Laval jusqu’au 10 octobre avec le Bpifrance Inno Generation 2019.