Accès direct au contenu

Tennis

Tennis : Ce témoignage qui en dit long sur Roger Federer...

Alors qu’il va entamer le tournoi de Genève avant de débarquer à Paris pour Roland-Garros, Roger Federer s’est vu couvert de fleurs par un des ses compatriotes, Thierry Grin, directeur du tournoi de Genève.

Roger Federer, 39 ans, va participer ce dimanche au tournoi de Genève avant d’enchainer par Roland-Garros. Un bel échauffement donc pour le tennisman suisse qui a décidé de ne pas prendre part aux Masters 1000 de Madrid et Rome. Alors que Guy Forget, directeur de Roland-Garros, faisait l’éloge du Suisse il y a peu, c’est maintenant au tour de Thierry Grin, directeur du Tournoi de Genève d’encenser son compatriote. En effet, selon Thierry Grin, si Roger Federer avait le choix entre plusieurs tournois avant Roland-Garros, l’hésitation fut très rapide tant le tennisman suisse est un vrai patriote.

« Il ne vient pas pour dire bonjour, il vient pour gagner des matchs »

D’après les propos rapportés par We Love Tennis, Roger Federer est un vrai patriote et ne raterait pour rien au monde un tournoi en Suisse. C’est en tout cas ce que nous rapporte Thierry Grin. « Federer fonctionne ainsi, à l’affect. Il ne serait pas allé à Lyon, qui a lieu en même temps. C’est un vrai patriote : il aura joué tous les tournois en Suisse, après Bâle et Gstaad. Et il ne vient pas pour dire bonjour, il vient pour gagner des matchs avant son grand objectif, Wimbledon. Ce n’est pas si difficile que cela d’accueillir un Federer. Hormis la dimension de la sécurité, c’est quelqu’un qui ne fera jamais un caprice de star, on le sait, il n’y aura pas de surprise. Il va jouer ses matchs et, s’il a un peu de temps libre, il en profitera pour voir ses amis proches, comme l’ex-joueur Arnaud Boetsch. », a confié Thierry Grin.

Articles liés