Accès direct au contenu

Tennis

Tennis : Covid-19, US Open… Le coup de gueule de Gilles Simon !

Gilles Simon a exprimé son incompréhension et a poussé un coup de gueule sur l’organisation de l’US Open qui aura lieu cet été.

La saison de tennis a été grandement désorganisée avec l’épidémie liée au Covid-19. Mais l’US Open et Roland-Garros auront bel et bien lieu cet été. Le Grand Chelem américain débutera fin août et s’étendra jusqu’à la mi-septembre, seulement quelques jours avant le début de Roland-Garros à Paris. Pour ces raisons, certains joueurs sont hésitant quant à leur participation. À l’image de Rafael Nadal, qui serait en pleine réflexion à ce sujet. De son côté, Gilles Simon, invité par Gaël Monfils dans Smash club, a montré son incompréhension à sur l’organisation de l’US Open. Et le Français a même poussé un coup de gueule…

« C’est laborieux »

« Les règles sanitaires correspondent à la situation du pays en l'état actuel. Et on te dit, « ne t’inquiète pas, dans deux mois, il n’y aura pas tout ça » Mais dans le fond, la vérité, c'est qu'on n’en sait rien et donc ce n’est pas agréable », estime le Français, dans des propos rapportés par TennisActu. « Les premières règles qui ont été édictées et qui se sont assouplies... Mais quand on arrive là-bas, si le test te dit que t'es positif, tu ne peux pas rentrer chez toi et dois rester 14 jours à l'hôtel ? C'est là qu'on souhaite des réponses en tant que joueur. S'il y a un cas, tout le monde est testé, et là, il se passe quoi ? On enlève tous les mecs du tableau ? Si on est déjà au 3ème tour, ça veut dire qu'il y aura une vague de forfaits général... Tous ces trucs-là ne sont pas prévus, car les mecs se sont dit, « nous on va organiser le truc, on va mettre de l'argent, on va donner des points et après on va se démerder ». Et ben, on est en plein dans le « on se démerde ». Chacun est dans ses intérêts. D'un côté, les Américains se disent : « non mais c'est nickel ici, par contre, on ne veut pas aller en Europe ». Les autres disent : « ben nous, c'est l'inverse ». Bref, c'est laborieux ».

Articles liés