Accès direct au contenu

Tennis

Tennis : Abattu, Gaël Monfils fond en larmes après son élimination à l'Open d'Australie...

Eliminé dès son entrée en lice à l'Open d'Australie face au Finlandais Emil Ruusuvuori en cinq sets (3-6, 6-4, 7-5, 3-6, 6-3), Gaël Monfils n'a pu retenir ses larmes en conférence de presse.

Pour son entrée en lice à l'Open d'AustralieGaël Monfils a déçu. Le Français s'est incliné en cinq sets (3-6, 6-4, 7-5, 3-6, 6-3) face au Finlandais Emil Ruusuvuori après heures et 46 minutes d'effort. Une terrible déception pour Gaël Monfils qui enchaîne un septième revers de suite et qui n'a plus connu la victoire depuis quasiment un an et une victoire contre Richard Gasquet à Dubaï. Coupé dans son élan par le confinement et la crise du Covid, Monfils traverse une période très difficile après son élimination dès son entrée en lice dans le premier tournoi du Grand Chelem et le Français a craqué en conférence de presse.

«Je m'entraîne comme un boucher et ça ne passe pas»

« J'ai très vite senti à l'entraînement que c'était dur. Je n'arrive pas à bien jouer. Je ne suis pas bien, tout simplement. Continuer à m'entraîner, continuer à croire et j'espère gagner un match, puis deux, puis la confiance reviendra. Mais là, c'est compliqué. J'aimerais bien en sortir. Je demande un peu de clémence. Oui j'ai beaucoup perdu, ça me fait mal parce que je taffe. Le pire c'est que je taffe. Et à chaque fois revenir ici et qu'on me rabâche les trucs... Vous le voyez que je n'y arrive pas. Je m'entraîne comme un boucher et ça ne passe pas. Quand le mec est à terre, faut pas le ''shooter''. J'aimerais bien me relever et vous dire que ce cauchemar est fini, mais là je suis dedans. Je vais donner la phrase simple de ma mère. Elle va me dire (il s'interrompt, en larmes). Elle va me dire : il faut continuer à s'entraîner et ça reviendra. C'est le seul truc », confie-t-il dans des propos rapportés par L'Equipe.

Articles liés