Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - Top 14 : Ancelotti, PSG… La punchline de Boudjellal sur Mignoni !

Mourad Boudjellal, président du RCT, est revenu sur ses propos controversés au sujet de Pierre Mignoni et des joueurs du LOU.

Le jeu de Mourad Boudjellal s’est retourné contre lui. Avant le choc face au LOU, le président du RCT a eu des mots jugés déplacés par certains, concernant les anciens Toulonnais évoluant à Lyon. « Il y a des gamins en face qui sont nés à Toulon, qui ont été formés à Toulon, dans d'autres domaines, on les appelle des mercenaires. Je ne dis pas que ce sont des mercenaires, mais pas loin » a-t-il lancé. Pierre Mignoni, né à Toulon et ancien adjoint de Bernard Laporte s’est senti visé par ces propos et il les aurait très mal pris.

« Mignoni ? Je vais encore entendre de partout que j’aurais dû le recruter »

Sur le terrain, Pierre Mignoni a pu prendre sa revanche, puisque son LOU a gagné à Mayol. Après ce revers, Mourad Boudjellal a fait son mea-culpa… à sa façon. « Mignoni ? Aujourd’hui il est vainqueur et il faut le féliciter, car il n’a pas volé sa victoire. Je vais encore entendre de partout que j’aurais dû le recruter et que j’ai fait une erreur en le laissant partir : sûrement. Mais j’aurais dû le recruter avec les millions de Ginon (le propriétaire du LOU, ndlr) » a déclaré le président du RCT, d’après Canal +. « Mignoni tout seul, ça faisait bien, mais sans les millions de Ginon ça fait moins bien. Une année, on a dit : si Ancelotti quitte le PSG, c’est une catastrophe. Moi, j’ai dit oui, mais c’est moins grave que si ce sont les Qataris qui quittent le PSG. Donc j’aurais dû recruter les deux. Il y a un beau projet à Lyon avec des moyens financiers que nous n’avons pas. Il y a la possibilité d’acheter des joueurs à des prix insensés, car on ne regarde pas à la dépense. Ginon a des milliards et un talent que je n’ai pas. Il est brillant. Vous voulez que je fasse quoi face à ça ? ».

Articles liés