Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - Top 14 : Coronavirus, crise... Le président de la LNR dédramatise !

Pour freiner la propagation du coronavirus, les compétitions sportives ont été suspendues pendant plusieurs semaines. Alors qu'une énorme crise a vu le jour, Paul Goze, président de la LNR, n'a pas souhaité s'affoler pour le moment. 

Les clubs ont de quoi se refaire pour le moment, mais cela ne sera pas forcément le cas dans les mois à venir. C'est en tous les cas ce qu'a estimé Paul Goze, le président de la LNR. Alors que le coronavirus fait rage, les instances sportives ont décidé de suspendre leurs activités et compétitions sportives pendant plusieurs semaines. Ce qui a provoqué une énorme crise. Lors d'un entretien accordé à Sport 24Paul Goze a lâché ses vérités sur l'ampleur du déficit financier pour les clubs de Top 14 et de Pro D2

«Les ­bilans ­seront très préoccupants mais pas encore catastrophiques»

« Quelle est la situation financière des clubs ? Concernant l’exercice 2019-2020, la situation au 30 juin sera très difficile même si tout est mis en œuvre pour amortir le choc. Pendant quatre mois, il n’y aura eu aucune rentrée financière. Mais, entre les économies drastiques effectuées par les clubs, les négociations salariales en cours et, surtout, l’aide de l’État avec le chômage partiel et les prêts garantis (PGE), les ­bilans des clubs professionnels ­seront très préoccupants mais pas encore catastrophiques. Les engagements des partenaires ont, pour la plupart, été honorés et la Ligue a contracté un emprunt de 15 millions d’euros pour assurer les versements prévus aux clubs pour cette saison. Le drame en revanche se profile à l’horizon. La saison 2020-2021 sera beaucoup plus délicate », a-t-il précisé. 

Articles liés