Accès direct au contenu

Rugby

Rugby : Bernard Laporte pointe les points faibles du RCT…

À la veille du quart de finale de Coupe d’Europe face au Racing 92, Bernard Laporte a mis en avant les faiblesses du RCT.

Du côté de Toulon on a décidé de jouer les Petits Poucets. Tout au long de la semaine, Mourad Boudjellal a répété dans tous les journaux que son équipe n’était pas favorite, que le Racing 92 n’allait faire qu’une bouchée de ses joueurs. Le président du RCT est coutumier de ce genre de sorties pessimistes. Déjà l’année dernière, il avait passé les jours avant la finale de Coupe d’Europe face à Clermont, à expliquer que les Toulonnais allaient en voir de toutes les couleurs. Ses joueurs avaient finalement défait les Auvergnats pour remporter leur troisième titre européen consécutif…

« Notre cinq de devant est peut-être un peu amoindri »

Bernard Laporte a, de son côté, pleine confiance en ses joueurs, même s’il estime que son RCT est moins fort que la saison précédente. Le manager toulonnais a notamment regretté les nombreux départs de taille, dans son paquet d’avants. « Par rapport aux saisons précédentes, notre cinq de devant est peut-être un peu amoindri, car tu ne remplaces par Carl Hayman, Bakkies Botha et Ali Williams comme cela » a reconnu l’ancien sélectionneur du XV de France, lors de la conférence de presse de ce samedi. « Mais on est toujours là, on est en quart de finale. On est quatrième du championnat. C’est maintenant que ça va se jouer ».

Articles liés