Accès direct au contenu

Rugby

Rugby : Boudjellal met les choses au clair concernant le Sporting Toulon !

Alors que le Sporting Club Toulon a annoncé ce vendredi l'arrivée prochaine de Mourad Boudjellal, le principal intéressé s'est prononcé sur le sujet en début de soirée.

Que de rebondissements dans ce dossier ! Alors que l'on pensait que Mourad Boudjellal avait tourné la page Sporting, le club toulonnais a finalement annoncé ce vendredi l'existence d'un accord de principe entre l'ancien patron du RCT et Claude Joye, actionnaire du Sporting Club Toulon, grâce à l'intervention du maire de la ville, Hubert Falco. Mourad Boudjellal devrait donc devenir le prochain président du club de football de Toulon et ainsi avoir les pleins pouvoirs, tandis que Joye restera actionnaire majoritaire. Interrogé sur cette arrivée au Sporting, Mourad Boudjellal a confirmé cette information auprès de France TV, tout en ayant une « réserve » suite à des engagements pris entre temps.

Boudjellal confirme sa venue au Sporting Club Toulon, mais...

« Un mois s’est passé entre la séparation et les retrouvailles et en un mois, beaucoup de choses se passent notamment le fait de s’engager ailleurs… Aujourd’hui, Claude Joye a répondu favorablement, et je le remercie, à toutes mes demandes. Reste à les acter en fin de semaine, ce qui devrait normalement se faire. On va se rencontrer avec Claude Joye pour acter les choses puis ensuite, je verrai s’il est possible de me désengager de là où je me suis engagé », explique Boudjellal. « J’ai appris ce matin que Claude Joye était d’accord sur tout. Pour reprendre l’expression d’un sport qui m’était, il y a pas si longtemps, familier, on m’a fait un cadrage débordement (rires). Toulon c'est Toulon et Claude Joye ne le démentira pas. Je suis très attaché à ma ville, aux Toulonnais, et tout ce qui touche à Toulon j’ai envie d’en faire partie ! Maintenant je le répète, je vais tout faire pour en être et ramener ce club en Ligue 1, mais je serai obligé, si ce n’est pas possible autrement, de respecter les engagements que j’ai pris ailleurs », ajoute-t-il.

Articles liés