Accès direct au contenu

Omnisport

Rallye : Fernando Alonso affiche sa fierté après son premier Dakar !

Treizième au classement final du Dakar, Fernando Alonso a affiché sa fierté d’avoir rallié l’arrivée du rallye le plus célèbre du monde pour sa première participation.

Homme de défi, Fernando Alonso est touche-à-tout dans le monde du sport automobile. Double Champion du monde de Formule 1, le pilote espagnol s’est lancé dans l’Endurance en remportant les 24 Heures du Mans, mais également en Indycar avec sa participation aux 500 Miles d’Indianapolis. Et cette année, il s’est lancé un défi bien plus grand, en s’alignant sur le Dakar, réputé comme l’une des courses les plus éprouvantes au monde. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Fernando Alonso s’en est très bien sorti. Avec son co-pilote Marc Coma, quintuple vainqueur du Dakar en moto, l’Espagnol a terminé treizième du général à 4 heures et 42 minutes de son compatriote Carlos Sainz, grand vainqueur de l’épreuve. À l’arrivée, le double Champion du monde de F1 a donc affiché sa fierté de termine son premier Dakar malgré quelques frayeurs.

«Terminer la course dès ma première participation, ce n'était pas facile»

« Je suis très content et très fier d'être ici. C'est le rallye le plus difficile au monde et terminer la course dès ma première participation, ce n'était pas facile. J'avais une bonne équipe autour de moi (il courait avec Toyota), une voiture incassable et un co-pilote avec beaucoup d'expériences. Au final, on était sans doute plus compétitif que ce qu'on pensait au début. Être dans le Top 5 de quatre étapes a été une surprise pour nous. Terminer 12 jours sans problème majeur est le plus grand défi dans ce rallye (Alonso avait perdu une roue dès la deuxième journée et avait été victime d'un spectaculaire double tonneau en deuxième semaine). Donc pour cela j'ai encore besoin d'expérience et de temps. C'est le Dakar, je me suis senti chanceux de pouvoir continuer la course », confie-t-il dans des propos rapportés par L’Équipe.

Articles liés