Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Romain Grosjean dévoile ses plans pour son avenir !

S’il a quitté la Formule 1 au terme de la saison 2020, Romain Grosjean n’a pas l’intention de quitter le monde de l’automobile pour autant. En effet, le pilote français ne cache pas qu’il a bon nombre d’objectifs et d’envies pour les prochaines années.

Supposé quitter le monde de la Formule 1 en fin de saison, Romain Grosjean a finalement interrompu sa carrière dans la compétition reine du sport automobile un peu plus tôt que prévu après son spectaculaire accident lors du Grand Prix de Bahreïn. Depuis, l’ancien pilote de l’écurie Haas s’est remis de ses blessures, notamment de ses brulures aux mains, et il est maintenant temps pour lui de se pencher sur son avenir. Et s’il a dernièrement ouvert la porte à un éventuel retour en Formule 1 un jour, Romain Grosjean ne cache pas qu’il aimerait aussi découvrir l’endurance, et notamment les 24 Heures de Daytona, après l’IndyCar au cours de cette saison 2021.

« L’endurance est toujours quelque chose que je veux faire »

« Les 24 Heures de Daytona ? Oui, c’est sur la liste pour le futur. Je pense que pour le moment, ce sera juste l’IndyCar. Je vais être basé en Europe, donc je voyagerai beaucoup entre l’Europe et les Etats-Unis. L’endurance est toujours quelque chose que je veux faire. J’ai parlé avec Kevin Magnussen après les 24 Heures de Daytona, et il a adoré. Ils n’ont clairement pas été chanceux avec la crevaison à cinq tours de la fin, mais il a adoré cela, il était heureux de lutter pour la victoire et a fait un excellent travail. Les 24 Heures du Mans ? Partager la voiture avec des équipiers est quelque chose que j’aimerais vraiment faire, et Le Mans est clairement en haut de la liste, tout autant que Sebring, Petit Le Mans et Daytona avec le Rolex 24. Il y a beaucoup de courses auxquelles j’aimerais participer. Et quand vous regardez des circuits comme Road America, Mid-Ohio, les circuits urbains, Laguna Seca, ce sont tous des circuits sur lesquels j’avais l’habitude de rouler dans les jeux vidéo il y a 20 ans. L’endurance est une chose que je regarde à moyen terme, quand je serai trop vieux pour la monoplace. Je me sens pour le moment prêt pour le défi de l’IndyCar », a expliqué Romain Grosjean dans des propos rapportés par NextGen-Auto.com.

Articles liés