Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Pierre Gasly donne des nouvelles de son confinement !

Confiné à Dubaï en attendant la fin de la pandémie de Covid-19, Pierre Gasly a donné de ses nouvelles et a expliqué comment il avait adapté sa vie quotidienne pendant cette période si particulière.

Alors que le coup d’envoi de la saison 2020 de Formule 1 devait être donné le 15 mars dernier à l’occasion du Grand Prix d’Australie, ce dernier a été annulé en raison de la crise sanitaire liée à la pandémie du coronavirus. Par conséquent, le début du championnat du monde de la compétition reine du sport automobile a été reporté à une date ultérieure inconnue par l’heure. Et si certains émettaient l’hypothèse que le Grand Prix du Canada pourrait être l’occasion de débuter la saison, du 12 au 14 juin, il n’en sera rien puisque la course a été à son tour reportée à une date ultérieure comme six autres avant elle tandis que le Grand Prix de Monaco a été annulé. Le départ de la saison est donc désormais prévu pour le Grand Prix de France du 26 au 28 juin, chose dont rêve d'ailleurs Pierre Gasly. Pendant ce temps, les pilotes prennent leur mal en patience en confinement en attendant que la pandémie de Covid-19 soit maitrisée. Pour autant, la plupart n’hésite pas à donner des nouvelles, et ce mercredi c’est au tour de Pierre Gasly de lever le voile sur sa vie en confinement, qui parvient à relativiser les choses en dépit du fait qu’il soit loin de sa famille. Le Français de 24 ans, membre d’AlphaTauri, n’espère maintenant qu’une chose : retrouver sa vie normale le plus vite possible.

« Le pilotage ça ne se perd pas, c’est comme le vélo »

« Ni mon entourage, ni moi n’avons été touchés par le virus. J’espère que ça va continuer ainsi jusqu’à la fin de cette épidémie. Comme vous l’imaginez, j’aurais préféré courir en Australie, à Bahreïn et au Vietnam et faire tous les Grand Prix du début de saison mais actuellement, il y a bien plus important que la F1. J’espère qu’on pourra tous retrouver « nos vies » très rapidement. On s’entraîne beaucoup. J’ai l’impression d’être en stage d’entrainement. Je fais une à deux séances par jour. Mais on a beaucoup de temps et pas énormément de choses à faire donc c’est un peu long certaines fois. Malheureusement, je n’ai pas de simulateur à Dubaï ici, c’est le seul point négatif de mon confinement. Je vais devoir attendre de retourner à mon domicile en Italie ou chez mes parents pour reprendre le pilotage. Pour l’instant, je ne fais que du physique. Après, le pilotage ça ne se perd pas, c’est comme le vélo. Franz Tost et Helmut Marko ? On se voit beaucoup moins et on se parle beaucoup moins qu’à l’accoutumée mais je les ai assez souvent au téléphone. Je prends régulièrement des nouvelles des ingénieurs, des mécanos. Les usines se trouvent en Italie, là où la situation est la plus critique. On est donc un peu inquiet mais pour l’instant dans l’écurie tout le monde va bien », a expliqué Pierre Gasly dans des propos rapportés par NextGen-Auto.com.

Articles liés