Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Lewis Hamilton a un souhait fort pour le monde de la F1 !

Bien que sa carrière ait été couronnée de succès, Lewis Hamilton n’oublie qu’il est issue d’une famille modeste par rapport à de nombreux pilotes de Formule 1. Et c’est justement pour cela qu’il pointe du doigt le manque de diversité sociale dans la compétition reine du sport automobile, qui selon lui gagnerait à s’ouvrir davantage.

Lewis Hamilton a marqué l’histoire de la Formule 1 d’un point de vue sportif. Après avoir remporté son premier championnat du monde en 2008 au sein de l’écurie McLaren, le Britannique a poursuivi dans cette voie fructueuse en remportant cinq autres titres mondiaux au volant de sa Flèche d’Argent avec Mercedes. Devenu le recordman du nombre de pôles positions, il pourrait en plus égaler cette saison le record absolu de sept championnats du monde remportés établi par Michael Schumacher tant il partira de nouveau comme le grand favori de cette édition 2020. Pour autant, si Lewis Hamilton a écrit de nouvelles grandes pages dans l’histoire sportive de la Formule 1, il souhaiterait également en écrire une nouvelle quant à sa composition sociale, lui qui vient d'un milieu moins aisé que la moyenne des personnes qui la composent. Le natif de Stevenage aimerait en effet que la compétition s’ouvre davantage aux personnes plus modestes socialement et considère qu’il est de la responsabilité de tous de tendre vers cette diversité sociale.

« La classe ouvrière et les catégories percevant de faibles revenus sont exclues dès la base »

« La vérité, c’est qu’il m’a été incroyablement difficile de percer dans cette industrie et j’aimerais dire que la situation s’est améliorée aujourd’hui, mais elle est devenue encore pire qu’avant. Le sport automobile est tellement cher que la classe ouvrière et les catégories percevant de faibles revenus sont exclues dès la base. Il existe un diction en Grande-Bretagne qui dit : ‘Tu ne peux pas en être si tu ne t’y vois pas’. Les gamins doivent voir des gens victorieux qui leur ressemblent afin qu’ils se disent que leurs rêves sont réalisables. Malheureusement, en F1 de nos jours il y a un vrai manque de diversité : pas seulement au niveau des pilotes, mais aussi chez les mécaniciens et les ingénieurs. Si nous ne faisons pas d’efforts pour créer des voies d’accès pour donner une chance à ceux qui viennent de parcours personnels différents, nous serons tous coupables », a expliqué Lewis Hamilton au magazine italien Style dans des propos rapportés par F1Only.fr

Articles liés