Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Les vérités de Romain Grosjean sur son avenir !

Alors qu’on a quitté Romain Grosjean lors de son terrible accident lors du Grand Prix de Bahreïn, le Français en a dit plus sur son avenir. 

Le dernier Grand Prix de Romain Grosjean en Formule 1 restera dans toutes les mémoires. En effet, le 29 novembre dernier à Bahreïn, le désormais ex-pilote Haas a échappé au pire après un terrible accident. Alors que sa monoplace a explosé suite à un choc, Grosjean est resté de longues secondes dans les flammes avant d’en sortir miraculeusement avec seulement quelques brulures. Et alors que le Français avait à coeur de revenir pour le dernier Grand Prix de 2020 pour terminer sa carrière en F1 de la meilleure des manières, il n’a pas pu, n’étant pas remis de ses blessures. Et à quoi faut-il désormais s’attendre pour Romain Grosjean ? Le principal intéressé a donné quelques réponses. 

« Trouver un chapitre nouveau à ma carrière »

Dans un entretien accordé à Ouest France, Romain Grosjean a donc annoncé la couleur pour son avenir. Le Français a alors expliqué : « La Formule 1 ? D’un point de vue de pilote, je pense que c’est terminé. Je n’ai pas envie de revenir juste pour revenir. Ça ne m’intéresse pas. Et puis, quand tu regardes la grille, les belles places sont toutes prises. Il y a assez peu d’intérêt à revenir. Je garde un petit rôle néanmoins dans l’association des pilotes de F1. Je vais continuer à participer aux réunions. C’est quelque chose qui me tient vraiment à cœur. Une carrière comme commentateur, consultant ou conseiller ? Je n’y ai pas vraiment pensé. Et pour le moment, ça ne me tente pas plus que cela. Après, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis (rires) ! Je suis plutôt dans l’optique de trouver un chapitre nouveau à ma carrière. Ce que j’aime, c’est rouler. Je voudrais continuer à le faire. L’Indycar ? C’est un championnat sympa, avec des bons pilotes, je le regarde de près. On est en discussion, on regarde, on travaille sur tout cela. Mais comme je disais un peu plus tôt: si ça se fait, tant mieux, sinon, on fera autre chose. On ne met pas de stress sur cela. Les 24H du Mans ? Clairement, ça fait partie des choses que j’ai envie de faire ». 

Articles liés