Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Le vibrant hommage de Ferrari à Sebastian Vettel !

Après six saisons ensemble, les routes de Sebastian Vettel et de Ferrari se séparent. Même s'il n'est pas devenu champion du monde avec la Scuderia, le pilote allemand affiche un bilan positif et Mattia Binotto salue son aventure.

Les histoires d'amour finissent toujours mal. Du moins, Sebastian Vettel avait sans doute rêvé d'une meilleure fin pour sa relation avec Ferrari. Arrivé en 2015, le pilote allemand espérait suivre l'exemple de son illustre compatriote : Michael Schumacher. L'objectif était clair : ramener un titre mondial à Maranello. Les derniers datent de 2007 pour le classement pilotes et 2008 pour le classement constructeurs. Une éternité pour la Scuderia. Sebastian Vettel avait tout pour rompre le mauvais sort, en remportant quatre des cinq derniers championnats. Mais la collaboration n'a pas pris le tournant souhaité. Après un début difficile, le pilote allemand est parvenu toutefois à lutter pour le Graal en 2017 et en 2018, mais Lewis Hamilton a pris, à chaque fois, le dessus. La chance était alors passée. La saison suivante, Charles Leclerc a rejoint Ferrari et dominé son expérimenté coéquipier. La confiance de Ferrari a changé de main. Et puis, cette année tout a définitivement basculé.

« Sebastian Vettel fera toujours partie de la famille Ferrari »

Sebastian Vettel apprend d'abord qu'il ne sera pas conservé pour 2021 et qu'il sera remplacé par Carlos Sainz. La saison sera ensuite un « calvaire » selon ses propres mots, avec un seul podium – en Turquie – et une lointaine 13e place au championnat. Pour sa dernière course en rouge, le chiffre 14 est à l'honneur : son classement à Abu Dhabi, mais aussi son nombre de victoires avec Ferrari. Après cette dernière course, Mattia Binotto, le patron de l'écurie, a remis un trophée symbolique à son pilote et glissé quelques mots émouvants. « C'était une journée spéciale car c'était la dernière fois que Sebastian courait sous nos couleurs. Il est le troisième pilote ayant remporté le plus de courses avec Ferrari, seuls Michael Schumacher et Niki Lauda sont devant lui. Il suffit de regarder les chiffres pour voir la marque que Sebastian a laissée à Maranello pendant ses six années chez nous. Il a rejoint l'équipe avec plein d'espoir et son arrivée était attendue avec impatience. Il nous laisse de nombreux souvenirs heureux mais aussi quelques regrets. C'est dommage mais c'est ainsi. Une chose est sûre, même s'il sera notre rival en piste l'an prochain, il fera toujours partie de la famille Ferrari », a-t-il expliqué dans des propos relayés par Motorsport.

Articles liés