Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : La FIA lance un énorme avertissement à Sébastian Vettel !

Coupable d’un coup de roue dangereux sur Lewis Hamilton à Bakou, Sébastian Vettel a été convoqué par la FIA la semaine dernière. Et si aucune sanction supplémentaire ne lui a été infligée, l’Allemand n’a plus le droit à l’erreur.

Sébastian Vettel a intérêt à se tenir à carreau. En lutte pour le titre de champion avec Lewis Hamilton, l’Allemand avait donné un coup de roue au pilote Mercedes à Bakou. Pénalisé, le leader du Championnat du monde avait dû s’immobiliser 10 secondes au stand. Mais cela n’avait pas empêché la FIA de le convoquer. Et si aucune pénalité sportive supplémentaire ne lui a été infligée, Sébastian Vettel devra se faire tout petit comme le souligne Jean Todt, qui n’a pas non plus oublié le comportement du pilote Ferrari la saison dernière à Mexico où il avait insulté Charlie Whiting, le directeur de course.

« Cela ne devra plus arriver, si c’était le cas les conséquences en seraient très sévères »

« Après l’incident de Mexico, qui était un problème totalement différent, on a vu que Sebastian a parfois du mal à se contrôler autant qu’il le devrait. J’ai eu l’habitude de diriger des pilotes et leur situation est sujette à tensions. C’est très facile de prendre des décisions ou de juger une situation derrière un bureau. C’étaient deux situations totalement différentes, mais Sebastian avait déjà eu des avertissements. Cela ne devra plus arriver, si c’était le cas les conséquences en seraient très sévères. Il a suggéré qu’il pourrait tenter d’amener une chose en contrepartie à notre sport, aux fans ou aux pilotes qui donnent de leur personne comme les commissaires, et nous l’avons accepté. J’ai refusé tout soutien concernant la sécurité routière, car c’était inapproprié. Mais c’est très bien s’il aide des pilotes de Formule 4, de Formule 3 ou de Formule 2. Il leur dira ce qu’il ne faut pas faire », confie le président de la FIA dans des propos rapportés par Nextgen-Auto.

Articles liés