Formule 1
GP Bakou : Après avoir décroché sa pole, Leclerc n’en revient pas

Les pole position s’enchainent pour Charles Leclerc. Ce samedi, en Azerbaïdjan, le pilote Ferrari a été le plus rapide lors des qualifications et pour le Grand Prix de Bakou, il s’élancera de la première place devant Sergio Pérez et Max Verstappen. Un excellent résultat auquel ne s’attendait pourtant pas Leclerc pour ce week-end. 

A Monaco, on avait laissé Charles Leclerc sur une terrible déception. A domicile, le pilote Ferrari avait à coeur de briller pour son Grand Prix. Et cela était bien parti avec la pole position. Finalement, suite à une mauvaise stratégie de la Scuderia, Leclerc a vu la victoire s’envoler, ne pouvant finalement faire mieux que 4ème. Il a donc fallu digérer et rapidement. En effet, ce week-end, les pilotes de F1 avaient rendez-vous en Azebaïdjan pour le Grand Prix de Bakou. Et visiblement, Charles Leclerc a su mettre derrière sa frustration après Monaco. En effet, au terme des trois séances de qualifications, c’est bien le pilote Ferrari qui a décroché le meilleur temps et donc la pole position. Ce dimanche, le Monégasque s’élancera ainsi de la première place, ayant juste derrière lui les Red Bull de Sergio Pérez et Max Verstappen tandis que son coéquipier, Carlos Sainz Jr s’élancera lui de la 4ème place. 

« Je ne m’attendais pas à celle là »

Au terme de ces qualifications, Charles Leclerc a donc réussi à aller décrocher cette pole position pour le Grand Prix de Bakou. Et après avoir franchi la ligne d’arrière, le pilote Ferrari n’en revenait pas de ce résultat. Dans des propos rapportés par NextGen Auto, Leclerc a réagi à cette première place, confiant : « Ça fait du bien ! Toutes les pole positions font du bien, mais je ne m’attendais pas à celle là, car Red Bull était très forte. Surtout en Q1 et Q2, j’avais du mal à voir qu’on puisse être plus rapides, mais dans le dernier tour tout s’est bien passé, j’ai pu faire un bon tour et je suis heureux ». 

Charles Leclerc partira ainsi devant ce dimanche à Bakou. De quoi donc lui donner un avantage pour la victoire du Grand Prix. D’ailleurs, le Monégasque s’est penché sur la course de ce dimanche. Et Leclerc est impatient d’en découdre : « Je suis vraiment impatient d’être à demain, on aura beaucoup à faire car la gestion des pneus sera importante ici. Je suis vraiment impatient d’être à demain, on aura beaucoup à faire car la gestion des pneus sera importante ici ». Lors des derniers Grands Prix, Charles Leclerc n’a pas vraiment eu de chance. Ce dimanche, il pourra rompre le mauvais et renouer ainsi avec le succès en Azerbaïdjan. Une victoire qui le relancerait alors dans la course au titre de champion du monde face à Max Verstappen. Avant ce Grand Prix, le pilote de 24 ans, qui a occupé la première place jusqu’à peu, se retrouve désormais deuxième derrière Max Verstappen, qui compte 9 points d’avance. Et juste derrière, il y a la menace Sergio Pérez, qui compte seulement 6 unités de retard. Rendez-vous maintenant ce dimanche à 13 heures pour le départ de ce Grand Prix de Bakou

Articles liés