Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Fernando Alonso évoque le calvaire de Sebastian Vettel chez Ferrari !

Passé durant cinq ans chez Ferrari, Fernando Alonso est bien placé pour évoquer la situation de Sebastian Vettel qui vit une saison très compliquée.

Successeur de Fernando Alonso au volant de la Ferrari, Sebastian Vettel n'aura pas réussi à faire mieux que l'Espagnol. Vice-Champion du monde en 2017 et 2018, l'Allemand n'aura toutefois jamais réellement approché un cinquième titre mondial face à la domination des Ferrari. Et finalement, la situation se sera dégradée de saison en saison, au point de devenir catastrophique. L'arrivée de Charles Leclerc pour le concurrencer a d'ailleurs déjà coûter cher au quadruple Champion du monde dont Ferrari a finalement annoncé que son contrat ne serait pas reconduit pour 2021. Et cette saison, Sebastian Vettel est en grande difficulté avec une 13ème place au championnat du monde et seulement 17 petits points avec pour meilleur résultat une sixième place. Bien loin de ses ambitions lorsqu'il a rejoindre Ferrari. Et alors que l'Allemand rejoindra Aston Martin la saison prochaine, Fernando Alonso a évoqué la situation de Sebastian Vettel.

«Chez Ferrari, nous n’avons pas eu la bonne voiture au bon moment»

« Nous allons tous chez Ferrari avec des attentes élevées. C’est l’équipe légendaire de la Formule 1 et cela la rend très spéciale. Même si je n’ai pas remporté de titre avec eux, l’expérience a été très positive. Vettel gardera également de bons souvenirs de l’équipe, mais nous n’avons pas eu, tous les deux, la bonne voiture au bon moment. Si vous signez chez Ferrari, vous vous attendez à pouvoir remporter le titre mondial. Après quatre titres mondiaux, Vettel a probablement pensé qu’il pourrait en gagner un autre avec Ferrari, mais parfois vous n’avez tout simplement pas de chance. C’est pourquoi je ne me suis pas concentré sur la Formule 1 pendant un certain temps et j’ai commencé à piloter aux 24 Heures du Mans. J’ai essayé de gagner tout ce qu’il y avait à gagner », confie le futur pilote Renault dans des propos accordés à Bild et retranscrits par Nextgen-Auto.

Articles liés