Formule 1
F1 : Max Verstappen s’en est remis à la chance

Ce dimanche, Red Bull a réalisé un coup de maître. Ainsi, Max Verstappen et Sergio Pérez ont respectivement terminé 1er et 2e du Grand Prix de Bakou. Le Néerlandais possède maintenant une avance de 34 points sur Charles Leclerc, victime d’un abandon sur le circuit de Bakou. Après sa victoire, Verstappen s’est confié sur le déroulement de la course…

On n'arrête plus Max Verstappen ! Le Néerlandais vient de remporter le GP d’Azerbaïdjan au terme d’une course folle. Il signe ainsi sa 25e victoire en carrière et conforte sa position au classement général. Red Bull a même réalisé un superbe doublé à Bakou en occupant les deux premières places du classement. Lors de cette course, les pilotes Mercedes se sont placés à la 3e et 4e place, tandis que Pierre Gasly a complété le top 5. Cette victoire s’est effectuée au détriment de Ferrari, qui a vu ses deux pilotes abandonner. Verstappen s'envole donc au classement général et compte 34 points d'avance sur le malheureux Charles Leclerc, qui occupe désormais la 3e position. « Les mots sont difficiles à trouver, ça fait mal, ça fait trois week-ends de suite. Ça fait mal, ouais. Je n’en sais rien, j’ai perdu la puissance, je ne sais pas ce qui s’est passé. Je suis juste allé voir les mécanos, je n'ai encore parlé à personne. Comment se relever de ça ? En gagnant la prochaine. La mentalité restera la même. À partir de demain je vais essayer d'effacer tout ce qui s'est passé, la motivation est toujours là mais là ça fait mal », a regretté Leclerc au micro de Canal+. Quelques minutes après sa victoire, Max Verstappen avait de son côté le sourire, évoquant une part de chance dans son succès.

« On a eu un peu de chance avec les abandons »

En doublant son coéquipier, Max Verstappen s’est donc adjugé une nouvelle victoire. Dans des propos relayés par Nextgen-Auto, le Néerlandais est notamment revenu sur son échec, lors de ce Grand Prix, l’année dernière : « On ne peut jamais rattraper ce qu’on a perdu l’an dernier, mais on avait un rythme incroyable avec la voiture aujourd’hui ». Verstappen a poursuivi : « On a pu prendre soin des pneus, remonter et prendre la tête de la course. » Le pilote, bien aidé par l’abandon de Charles Leclerc, son concurrent principal, est resté réaliste : « On a eu un peu de chance avec les abandons, mais néanmoins, notre voiture était très bonne et j’ai pu réduire l’écart. De là, j’avais la course entre mes mains et j’étais satisfait de l’équilibre de la voiture. Le comportement des pneus, le grip général de la voiture, et c’est ce dont on a besoin ici, de pouvoir prendre soin des pneus. C’est un doublé pour l’équipe, et une très belle journée pour nous. » L’actuel champion du monde s’est enfin exprimé sur le Grand prix à venir, au Canada : « Je ne sais pas, chaque week-end est différent. Il faut être précis, cela dépend des petites choses pour la gestion de course, et ça peut toujours basculer d’un côté ou de l’autre. »

Articles liés