Formule 1
F1 : Le successeur de Fernando Alonso déjà connu ?

Avec l’annonce de la retraite de Sebastian Vettel, Aston Martin s’est activé pour lui trouver son successeur et s’est rapidement attaché les services de Fernando Alonso. Désormais, c’est Alpine qui doit se démener pour trouver un remplaçant à l’Espagnol. L’avenir d’Oscar Piastri étant incertain, l’écurie française pourrait se tourner vers une autre option.

Ces derniers jours, plusieurs annonces ont totalement chamboulé le paddock de la Formule 1. Tout d’abord, Sebastian Vettel a révélé sur ses réseaux sociaux qu’il prenait sa retraite. «La décision de prendre ma retraite a été difficile à prendre et j'ai passé beaucoup de temps à y réfléchir. À la fin de l'année, je veux prendre un peu plus de temps pour réfléchir à ce que je vais faire ensuite. Il est très clair pour moi que, étant père, je veux passer plus de temps avec ma famille» expliquait-il. Aston Martin s’est donc rapidement activé pour lui trouver son successeur. Et les recherches n’ont pas duré bien longtemps puisque l’écurie suisse a officialisé l’arrivée de Fernando Alonso pour 2023. En fin de contrat avec Alpine, l’Espagnol n’a pas prolongé. L’équipe française se retrouve donc avec un baquet libre.

Piastri dément être le successeur d’Alonso

Sur les réseaux sociaux, Alpine avait donc assuré qu’Oscar Piastri allait prendre la place du double champion du monde. Chose que le jeune pilote australien de 21 ans a rapidement démenti. «Je comprends que, sans mon accord, Alpine F1 a publié un communiqué de presse en fin d’après-midi indiquant que je piloterai pour eux l’année prochaine. C’est faux et je n’ai pas signé de contrat avec Alpine pour 2023. Je ne piloterai pas pour Alpine l’année prochaine» s’insurgeait-il sur Twitter. Face à l’incertitude autour de l’avenir d’Oscar Piastri, Alpine pourrait se tourner vers une autre option.

L’option Nyck De Vries dans le viseur ?

Comme l’explique NextGen Auto, Alpine pourrait se rabattre sur Nyck De Vries. Avec le retrait de Mercedes de la Formule E, le Néerlandais est sans baquet pour l’année prochaine. L’écurie française pourrait donc se jeter sur lui afin d’accompagner Esteban Ocon la saison prochaine. Son talent est plus que reconnu, lui qui a été sacré champion de Formule 2 en 2019 et champion de Formule E en 2021. Toutefois, son avenir pourrait tout aussi bien s’écrire ailleurs. En effet, Williams chercherait à remplacer Nicholas Latifi. Mercedes serait favorable à l’idée d’envoyer son pilote dans cette écurie cliente. Alpine est pour le moment en mauvaise posture, mais tout est encore possible.

«Je mentirais si je disais que je ne voulais pas aller en F1»

De son côté, Nyck De Vries a révélé qu’il adorerait pouvoir faire partie des 20 pilotes présents sur la grille de départ en Formule 1. Néanmoins, le Néerlandais précise qu’il n’est pas vraiment maître de son destin : «De toute évidence, tout le monde autour de moi partage ce rêve et cet objectif de me mettre en F1. Je mentirais si je disais que je ne voulais pas aller en F1. Mais je suis aussi content de ce que je fais. En fin de compte, c’est hors de mon contrôle, donc le temps nous dira ce qui va arriver. Je ne peux que faire du bon travail sur la piste, je suis flatté que mon nom soit là et nous verrons si ça arrivera enfin en 2023.» À voir où il rebondira pour la saison prochaine. Il ne serait pas impossible de voir Alpine pousser pour le recruter. Affaire à suivre...

Articles liés