Formule 1
F1 : Le GP de Monaco sauvé, le Prince Albert II soulagé

Depuis maintenant près de 100 ans, Monaco organise son Grand Prix de Formule 1. Et la nouvelle est dernièrement tombée, le Grand Prix de Monaco aura lieu jusqu’en 2025 au moins. Une bonne nouvelle pour les fans de la discipline ainsi que le Prince Albert II . Il ne s’est en effet pas retenu d’exprimer sa joie après cette annonce et remercie les instances pour cette prolongation.

C’est l’un des Grands Prix les plus historiques de la Formule 1, le GP de Monaco accueillera donc la F1 jusqu’en 2025. Une joie pour le Prince Albert II qui a tenu à s’exprimer pour Monaco Info après cette annonce.

« Il était pour moi impossible d’imaginer une saison de F1 sans le Grand Prix de Monaco »

Alors que la présence du GP de Monaco au calendrier était remise en question ces dernières semaines, le Prince Albert II a tenu à exprimer sa joie de pouvoir accueillir pendant encore 3 années un Grand Prix de Formule 1. Il avoue même qu’il était impossible d’imaginer une saison de F1 sans le GP de Monaco. « Evidemment c’est une grande satisfaction, c’est un grand soulagement. Il était pour moi impossible d’imaginer une saison de F1 sans le Grand Prix de Monaco. Non seulement pour des raisons historiques, mais aussi pour des raisons d’importance du Grand Prix dans le monde du sport automobile, mais dans le monde de la F1 en particulier. »

« C’est un moment important de la ville de la Principauté »

Évidemment, le Prince Albert II a tenu à préciser l’importance que cela a pour la ville de la Principauté et considère même le Grand Prix de Monaco comme une tradition. « Et puis bien entendu, évidemment comme tout le monde le sait, c’est un moment important de la ville de la Principauté sur plusieurs plans. Sur le plan économique bien sûr, sur le plan du prestige et de la notoriété. Et puis c’est une tradition qui existe depuis presque 100 ans. »

« Je remercie Formula One et la FIA »

Le Prince Albert II a voulu conclure en remerciant les instances de la Formule 1 d’avoir oeuvré ensemble pour la prolongation du Grand Prix de Monaco et espère pouvoir aider au développement du sport automobile. « Je remercie Formula One et la FIA d’avoir bien sûr oeuvré ensemble pour que ce résultat soit le plus positif et qu’on puisse avancer ensemble pour le développement du sport automobile et de la F1. »

Articles liés