Formule 1
GP du Canada : Mercedes lâche une bombe pour Lewis Hamilton

Ce dimanche, Lewis Hamilton a donc terminé 4ème du Grand Prix de Bakou. Mais en Azerbaïdjan, le pilote Mercedes a vécu un véritable calvaire. En effet, en raison des nombreux rebonds de sa monoplace, le Britannique a ressenti de terribles douleurs dans le dos. Hamilton a finalement tenu jusqu’au bout du Grand Prix, mais cela pourrait avoir de grosses répercussions à commencer par une absence pour la prochaine course au Canada. 

Depuis le début de la saison, Lewis Hamilton est en grande difficulté. Ce dimanche, le pilote Mercedes a toutefois réussi à terminer 4ème du Grand Prix de Bakou, profitant des abandons de Charles Leclerc et Carlos Sainz Jr pour se classer derrière Max Verstappen, Sergio Pérez et George Russell. Mais en Azerbaïdjan, Hamilton a connu un véritable calvaire. Physiquement, le supplice a été terrible pour le septuple champion du monde. Avec les nombreux rebonds de sa F1, il a ressenti d’horribles douleurs dans le dos, à tel point qu’il a eu énormément de mal à sortir de sa monoplace à l’arrivée. Après la course, Lewis Hamilton est d’ailleurs revenu sur ce Grand Prix très éprouvant pour lui, avouant alors : « C’est la course la plus physique que je n’ai jamais eu de ma vie. Je n’avais jamais ressenti une telle douleur dans une voiture auparavant. Normalement, c’est seulement physique bien sûr sur les courses normales, mais celle-ci je devais serrer les dents et faire avec la douleur, j’avais des pointes de douleur en permanence. Mais je me disais de ne rien lâcher, j’ai gardé la voiture sur la piste et j’y suis arrivé ». 

« Il va très mal et nous devons trouver une solution »

Désormais, pour Lewis Hamilton, il va falloir très vite récupérer car dans 5 jours maintenant, il faudra être prêt pour le début du Grand Prix du Canada. Le pilote Mercedes pourra-t-il alors être à 100% pour ce rendez-vous ? Le doute est permis d’autant que du côté du Mercedes, on n’exclut pas un terrible scénario, celui que Lewis Hamilton ne prenne pas part à ce Grand Prix. En effet, dans des propos rapportés par NextGen Auto, Toto Wolff a lâché une énorme bombe sur le Britannique. Le patron de Mercedes a ainsi expliqué : « Hamilton peut-il être absent au Canada ? Oui, définitivement. Ce n’est même plus une question musculaire. Cela va dans la colonne vertébrale et ça pourrait avoir des conséquences fâcheuses. Il va très mal et nous devons trouver une solution. A ce stade, il est peut-être le pilote le plus affecté de tous, mais d’après ce que je comprends, tous les pilotes demandent des changements mais je ne saurais vous expliquer ce qu’il faut faire. Ce n’est pas juste le problème de Lewis. Cela affecte aussi George et beaucoup d’autres. La solution pourrait être d’avoir quelqu’un en réserve lors de chaque course afin d’être sûr de pouvoir faire rouler la voiture ». Rendez-vous à partir de vendredi prochain pour voir si Lewis Hamilton sera en mesure de piloter pour le Grand Prix du Canada. Si tel n’était pas le cas, on pourrait donc voir un pilote de réserve prendre la place du septuple champion du monde et assurer l’intérim aux côtés de George Russell

Articles liés