Formule 1
F1 : Leclerc, Verstappen... Red Bull fracasse Ferrari

La stratégie de Ferrari a encore fait des siennes, cette-fois ci au Grand Prix d'Hongrie. Consultant de Red Bull, Helmut Marko ne comprend pas les décisions de la Scuderia, qui sont, selon lui, en train de plomber la belle saison réalisée par Charles Leclerc. Un temps en tête au classement général, le pilote monégasque est aujourd'hui distancé par Max Verstappen. 

Après le Grand Prix de Monaco, Ferrari a encore commis une erreur stratégique en Hongrie. Alors en tête de la corse, Charles Leclerc avait regagné les stands pour changer de pneus et chausser des pneus durs. Un choix loin d'être payant. Equipée de pneus médiums, Max Verstappen dépassait aisément le Monégasque, finalement sixième à l'arrivée. A l'issue de la course, Leclerc ne cachait pas sa déception. 

« On ne peut pas espérer gagner le championnat en faisant des courses comme celle-ci »

Charles Leclerc ne comprend pas la décision de son écurie. « C’est difficile. Moi-même je ne comprends pas. Je n’ai pas d’explication, je n’ai pas parlé à l’équipe encore, il va falloir qu’on analyse ça encore une fois ensemble. Pour le championnat, on regarde course par course. C’est comme ça. Mais très honnêtement, on ne peut pas espérer gagner le championnat en faisant des courses comme celle-ci. J’espère que la 2e partie de saison nous sourira un peu plus, mais il est clair qu’il faut qu’on s’améliore » avait confié le Monégasque, qui compte désormais 80 points de retard sur le leader Max Verstappen. 

« Ferrari fait presque tout de travers ! »

Consultant de Red Bull, Helmut Marko estime que Ferrari est en train de plomber la saison réalisée par Charles Leclerc. « Comment Leclerc peut avoir 80 points de retard ? Ferrari fait presque tout de travers ! A Budapest par exemple, pour la première fois, ils n’ont pas mis leurs pneus dans la bonne fenêtre de température et ont également choisi la mauvaise stratégie au stand. Alors je ne comprends pas pourquoi ils n’ont pas pris des médiums usés, ou poursuivi plus longtemps. Ils auraient été encore mieux. C’est comme ça qu’on met Toto et Mercedes en 2e et 3e places et qu’ils sont vu comme les grands gagnants » a-t-il confié dans des propos rapportés par Next-Gen Auto. 

« Je veux juste que la performance de Max soit suffisamment appréciée »

L'Autrichien a également tenu à rendre hommage à Max Verstappen, auteur d'une folle remontée dimanche dernier. Parti en dixième position, le Néerlandais est parvenu à refaire son retard. « Je veux juste que la performance de Max soit suffisamment appréciée. Après la malchance des qualifications, il s’est imposé depuis la dixième place sur une piste où l’on dit qu’on n’a aucune chance de revenir de si loin sur le sec. Si Ferrari est submergée par son rôle inattendu de favori ?C’est en fait une explication possible. Mais pour Max, ne dites pas ça : nous avons encore neuf courses, c’est 225 points pour neuf victoires possibles plus le sprint et les meilleurs tours. Non, non, nous ne pouvons vraiment pas nous asseoir et nous détendre pour l’instant » a confié Marko. Le prochain Grand Prix se déroulera le 28 août prochain, en Belgique. 

Articles liés