Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Tuchel viré après son coup de gueule ? La réponse de Leonardo !

Alors que Thomas Tuchel n'a pas manqué de critiquer le travail de Leonardo en conférence de presse, le directeur sportif du PSG assure toutefois qu'il ne licenciera pas son entraîneur.

Le ton monte au Paris Saint-Germain. Jeudi, en conférence de presse, Thomas Tuchel n'avait pas manqué de critiquer la gestion du club en cette fin de mercato. « C'est du sport, tout est possible. On sait bien que pour faire la même chose, il faut aussi avoir de la chance, sans blessure. Si on reste avec ce groupe, on ne peut pas demander la même chose », assurait le technicien allemand devant les médias, regrettant d'avoir vu son effectif s'affaiblir durant le mercato estival. Et cette déclaration n'a pas du tout plu à Leonardo qui n'a pas manqué de le faire savoir après la victoire contre Angers (6-1). « On n'a pas aimé la déclaration. Le club ne l'a pas aimé, je ne l'ai pas aimé. On vit actuellement une situation très grave, et pas seulement dans le football. Ne pas comprendre cette situation... On n'a pas aimé. On va voir en interne comment on va faire, mais là c'est très clair. De tout temps, au sein du club, quand quelqu'un n'est pas content c'est très clair, on parle et il n'y a aucun souci, c'est facile. S'il (Tuchel, NDLR) décide de rester, il se doit de respecter la politique sportive et les règles internes », lâchait le directeur sportif du PSG en zone mixte. De là à envisager un licenciement de Thomas Tuchel ? Leonardo en rajoute une couche.

«On n'est pas là pour faire un procès»

« Non... On n'est pas là pour faire un procès, c'est quelque chose qui s'est passé. Le plus important, c'est de voir ce que les trois prochains jours nous offrent. Si on peut faire quelque chose, très bien, si on ne peut pas, je pense que ce serait compréhensible au vu de la situation qu'on vit. Ce n'est pas une question de football, je le répète. On ne peut pas oublier ce qui se passe. Les gens souffrent aujourd'hui ! Il faut avoir du respect dans ce moment. Ce n'est peut-être pas le moment d'acheter des joueurs... Après, ce que je n'aime pas, c'est de penser que cette équipe-là est faible. On parle d'une équipe énorme ! Après, si on peut avoir une ou deux alternatives en plus, peut-être, mais si ce n'est pas le cas, tu vas avancer quand même parce que c'est une grande équipe. On a vu l'équipe qui était sur le terrain aujourd'hui, les joueurs qui sont entrés en cours de jeu... Après, ce n'est pas une question de contenu : le club n'a pas apprécié ce qui s'est passé », lance Leonardo en zone mixte.

Articles liés