Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Mauricio Pochettino en colère à cause de Dele Alli ?

Durant ce mois de janvier, Mauricio Pochettino n’attendait qu’une chose au PSG : retrouver Dele Alli, son ancien joueur à Tottenham. Et finalement, au terme de longues négociations, cela ne s’est pas fait. La raison ? Daniel Levy. Alors que le patron des Spurs s’est montré intransigeant pour le Britannique, cela a visiblement suscité de grosses incompréhensions de tous les côtés. 

Nommé sur le banc du PSG le 2 janvier dernier, Mauricio Pochettino avait l’occasion d’immédiatement profiter du mercato hivernal pour apporter quelques changements au sein de son effectif. Et malgré des moyens limités en raison du contexte actuel, l’Argentin avait toutefois fait une grande demande à Leonardo. En effet, comme le10sport.com vous l’avait révélé, Pochettino avait fait de Dele Alli sa priorité, souhaitant ainsi retrouver son ancien protégé à Tottenham. D’ailleurs, en grande difficulté avec José Mourinho chez les Spurs, le Britannique souhaitait également débarquer au PSG pour relancer sa saison. Et jusqu’au dernières heures de ce mercato hivernal, le feuilleton Alli aura fait énormément parler, mais au final, le joueur de 24 ans est toujours du côté de Londres aujourd’hui. A l’instar de l’été dernier, Leonardo s’est à nouveau heurté à Daniel Levy, le patron des Spurs, très dur en négociation. En effet, alors que tout le monde, y compris José Mourinho, avait donné son feu vert pour le départ de Dele Alli, Daniel Levy ne voulait pas ouvrir la porte tant que le joueur ne serait pas remplacé. Alors qu’il a longtemps été question d’un retour de Christian Eriksen, cela n’a finalement pas été le cas. Tottenham n’ayant pas trouvé de joueur, l’ancien protégé de Mauricio Pochettino a donc été retenu chez les Spurs où il devra donc patienter jusqu’à la fin de la saison pour trouver une solution. 

Le choix de Levy fait débat ! 

En ce 2 février, après la clôture du mercato hivernal, l’heure est au bilan. Et visiblement, du côté du PSG et de Mauricio Pochettino, on serait passablement remonté suite à cet échec avec Dele Alli. En effet, selon les informations du Daily Mail, l’entraîneur argentin serait aujourd’hui frustré devant le refus de son ancien président, Daniel Levy, de laisser partir le milieu britannique. Le média anglais confirme par la même occasion que c’est le retour avorté de Christian Eriksen qui a bloqué le départ de Dele Alli. N’ayant pas réussi sa mission remplacement, le patron des Spurs a donc mis son veto, mais cette position n’aurait pas du tout été comprise en interne. En effet, ces dernières heures, à l’occasion du podcast El Golazo, Fabrizio Romano a également fait certaines révélations sur cette frustration causée par l’échec de ce dossier Alli : « Levy a dit aux proches de Dele Alli et aux personnes du PSG que le joueur ne partira que si un remplaçant est trouvé. Il lui a alors été demandé pourquoi il voulait remplacer un joueur qui ne joue pas, pourquoi il voulait créer des problèmes ». 

Articles liés