Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Le terrible aveu du Barça sur le départ de Messi...

Vice-président économique du FC Barcelone, Eduard Romeu s'est confié sur la situation du club blaugrana et reconnaît qu'il était impossible de conserver Lionel Messi.

Cet été, ce qui pensait impensable s'est produit. Lionel Messi a effectivement quitté le FC Barcelone. Et pour cause, bien que la prolongation de La Pulga semblait en excellente voie, le club blaugrana a été dans l'incapacité d'honorer son contrat compte tenu des règles en vigueur en Liga qui encadre de façon stricte la masse salariale des clubs espagnols. Par conséquent, le Barça ne pouvait plus se permettre de payer Lionel Messi sans exploser le plafond autorisé. Selon le règlement de la ligue espagnol, le poids de la masse salariale ne doit pas excédé plus de 70% du budget d'un club. Ce qui était impossible avec le numéro 10 argentin, même s'il acceptait de jouer gratuitement. Lionel Messi a donc rejoint le PSG, mais Javier Tebas a récemment fait de surprenantes révélations assurant le départ de La Pulga « n'était pas une décision économique » avant d'ajouter que Laporta l'avait « appelé deux fois pour accélérer l'accord sur le CVC parce que Messi devenait nerveux. » Mais la version du Barça est bien différente. Vice-président économique du FC Barcelone, Eduard Romeu explique en effet que le départ de Lionel Messi était inévitable notamment à cause de la situation économique dont a hérité la nouvelle direction du Barça.

«Nous avons hérité d'une situation catastrophique et en voici les conséquences»

« En fin de compte, M. Tebas a fait le travail pour nous dans l'affaire Messi. Nous avions un problème appelé Fair Play en raison d'une situation héritée, mais si nous signions un document, nous pouvions faire une interprétation différente. Finalement, cela n'a pas été possible parce que c'était quelque chose qui ne pouvait pas être signé parce que cela compromettait la solvabilité du club et c'était une hypothèque de 50 ans pour un prix exorbitant. Le fonds investit 2 milliards d'euros et les transforme en 22 milliards d'euros. Pour un club comme Barcelone, cela signifie un coût financier de plus de 13% et nous avons la possibilité de nous financer pour moins de 2%. Cette opération nous aurait ruinés. Nous aurions aimé que Messi continue, mais nous ne pouvions pas l'accepter dans ces conditions. Le club est au-dessus de tout le monde. La responsabilité incombe évidemment au club, mais nous avons hérité d'une situation catastrophique et en voici les conséquences », lance-t-il au micro de La Cadena COPE.

Articles liés