Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Le Qatar change complètement les plans de Leonardo !

Habitué à recruter en Serie A, Leonardo va probablement devoir revoir ses plans cet été. Et pour cause, le Qatar souhaiterait désormais axer son recrutement sur des joueurs formés en France. Une requête qui pourrait bien chambouler les plans du directeur sportif du PSG.

Ce n'est un secret pour personne, Leonardo apprécie tout particulièrement la Serie A. En fin connaisseur du marché italien, le directeur sportif du PSG axe très largement son recrutement dans ce Championnat. Lors de son premier passage au sein du club de la capitale, Leonardo avait ainsi été piocher au Milan AC (Ibrahimovic et Thiago Silva), à Naples (Lavezzi et Cavani) ou encore à Palerme (Sirigu et Pastore). Sans oublier Marco Verratti, inconnu à son arrivée. Cet été encore, sa grande priorité se nomme Sergej Milinkovic-Savic (Lazio Rome) tandis que les noms de Lorenzo Pellegrini (AS Roma) ou encore Ismaël Bennacer (Milan AC) reviennent également avec insistance. Mais le Qatar a fixé d'autres priorités à Leonardo cet été.

Un recrutement made-in France pour le PSG ?

En effet, l'état-major parisien, basé à Doha, a demandé à Leonardo d'axer son recrutement sur le marché français comme le révèle L'Equipe. Deux principales raisons sont évoquées. La première est d'ordre financier. La crise du Covid-19 est passée par là et le PSG ne disposera pas d'un budget aussi conséquent qu'habituellement. Et en règle générale, le marché français est réputé pour être moins cher, bien que compte tenu de la puissance financière du club parisien, les clubs de Ligue 1 ont tendance à gonfler leur prix quand le PSG vient frapper à leur porte. La seconde raison concerne le règlement de l'UEFA et la liste A des joueurs inscrits pour la Ligue des Champions. Chaque club disputant la C1 doit y inscrire 25 noms dont 8 sont réservés à des joueurs « formés localement », dont la moitié sont formés au sein du club et l'autre moitié dans un autre club français. La règle prévoit qu'un joueur répond à ces critères s'il est formé « pendant trois saisons entre 15 et 21 ans. » Les départs de Tanguy Kouassi et Adil Aouchiche handicapent donc clairement le PSG qui comptent trois joueurs formés au club selon le règlement de l'UEFA (Kimpembe, Dagba et Mbappé) et trois autres formés en France (Diallo, Kurzawa et Gueye). C'est la raison pour laquelle Doha réclame à Leonardo de recruter des joueurs formés dans l'Hexagone.

Déjà quelques joueurs ciblés

Dans cette optique plusieurs noms circulent. Comme révélé par le10sport.com, du côté du Qatar le profil d'Ismaël Bennacer est très apprécié. Et pour cause, en plus de ses qualités sur le terrain, le milieu de terrain du Milan AC a été formé à Arles-Avignon et entre donc dans les critères imposés par l'UEFA. D'autre part, L'Equipe révèle qu'en plus d'Hamari Traoré, le PSG surveille un autre joueur du Stade Rennais, Faitout Maoussa, formé à Nancy. Les noms de Boubacar Kamara (formé à l'OM) ou encore Tanguy Ndombele (formé à Guingamp puis Amiens) ont également circulé. Quoi qu'il en soit si le PSG venait à se positionner concrètement sur le marché français, ce serait une excellente nouvelle pour les autres clubs de Ligue 1 qui reprochent régulièrement aux Parisiens de ne pas suffisamment investir dans l'Hexagone. Ces quatre dernières années, seul Kylian Mbappé a été recruté en L1 par le PSG. Plus globalement, depuis l'arrivée de QSI, le recrutement en France est très rare. Lors de son premier passage au sein de la direction parisienne, entre 2011 et 2013, Leonardo s'était d'ailleurs contenté de recruter Blaise Matuidi, qui arrivait de l'ASSE en 2011 et Lucas Digne, en provenance du LOSC en 2013. Les transferts de Kevin Gameiro et Nicolas Douchez, également arrivés en 2011, avaient été bouclés avant la nomination de Leonardo. Quoi qu'il en soit, le dirigeant brésilien va bel et bien devoir revoir ses plans afin de répondre aux exigences de Doha, bien décidé à faire dans le made-in France cet été.

Articles liés