Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Le gros aveu de Kingsley Coman sur son départ !

Interrogé sur son départ du Paris Saint-Germain avant même la signature de son premier contrat professionnel, Kingsley Coman assure qu'il ne regrette rien.

Depuis l'arrivée de QSI au Paris Saint-Germain, les jeunes issus du centre de formations ont dû mal mal à s'imposer au sein de l'effectif parisien. Plusieurs d'entre eux ont donc décidé de quitter leur club formateur avant même la signature de leur premier contrat professionnel. C'est notamment le cas de Kingsley Coman. En 2014, le jeune ailier décide de s'envoler vers la Juventus pour ses premiers pas en pro. Il enchaînera avec un transfert au Bayern Munich en 2017 suite à un prêt concluant de deux saisons. Cela lui a permis d'empiler les trophées à l'image de la Ligue des Champions remportée la saison dernière face... au PSG. Par conséquent, Kingsley Coman ne regrette absolument pas d'avoir quitter son club formateur alors qu'il n'avait que 18 ans.

Coman ne regrette rien !

« Ce qui était chiant pour moi, c’est que le PSG a toujours été mon club de cœur. Et à chaque fois, on m’a présenté comme le mec qui crachait sur Paris quand je disais les vérités du moment. C’est pour ça que je t’ai dit que toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire. Si le club est aujourd’hui plus haut, c’est aussi parce qu’il y a des personnes qui étaient en place à l’époque et qui ne sont plus là aujourd’hui. Ils ont engagé des personnes plus compétentes qu’à mon époque. Ça m’embêtait vraiment quand on disait que je parlais mal du PSG car c’est mon club de cœur. Je racontais juste ma situation à l’époque, c’est tout. Et j’ai fait le bon choix de quitter Paris. C’était le meilleur choix. Je ne garde que de bons souvenirs de mon passage à Paris. Mes bons souvenirs sont ceux de ma période amateur, avec les jeunes. Ma période chez les pros, c’est différent. Mes débuts chez les pros se sont bien passés. Après, j’ai moins de souvenirs. Même si j’ai beaucoup appris. Mon plus beau souvenir, c’est avec les jeunes et à l’appartement avec Presko (Kimpembe). Depuis, le PSG a bien évolué. Atteindre la finale de la Ligue des Champions, ça a été une grande étape pour le club. C’est vraiment ce qu’il leur manquait », confie-t-il dans une interview accordée à Onze Mondial.

Articles liés