Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Joan Laporta ne s'est toujours pas remis du départ de Lionel Messi !

Quelques semaines après le départ de Lionel Messi, le FC Barcelone tente de tourner la page. Mais comme le raconte Joan Laporta, le Barça peine à digérer la perte de la star argentine qui évolue désormais sous les ordres de Lionel Messi.

Le mercato estival aura été particulièrement agité. Mais l'opération la plus impressionnante restera probablement l'arrivée de Lionel Messi au PSG. En effet, en fin de contrat avec le FC Barcelone, la star argentine n'a pas pu prolonger son bail compte tenu des règles en vigueur en Liga concernant le poids de la masse salariale dans le budget des clubs espagnols. Par conséquent, les Parisiens ont sauté sur l'occasion pour s'attacher les services de Lionel Messi qui s'est engagé pour deux saisons plus une en option avec le PSG. Un changement important compte tenu du fait que La Pulga découvre le deuxième club de sa carrière. Et Joan Laporta a encore du mal à y croire.

Laporta impuissant pour Messi...

Dans une interview accordée à Esport3, le président du FC Barcelone s'est prononcé sur le départ de Lionel Messi et reconnaît qu'il était impossible de conserver Lionel Messi. Même si Antoine Griezmann était parti plus tôt. « Nous avons subi des pressions pour signer l'accord CVC avec LaLiga. Nous avions un pré-accord avec Leo pendant longtemps. Il y avait d'abord un contrat pour deux saisons, mais nous l'avons retravaillé et LaLiga ne l'a pas accepté. Puis nous avons vu que c'était impossible au vu des chiffres et que cela ne valait pas la peine d'attendre quoi que ce soit. Sans le fair-play, Messi n'aurait pas pu rester même si Griezmann était parti le premier et si les capitaines avaient baissé leurs salaires », explique Laporta.

«J'ai vu ses débuts avec le PSG et je n'ai pas aimé»

Dans la suite de son interview, Joan Laporta s'est également prononcé sur les premiers pas de Lionel Messi au PSG. Et visiblement, il a dû mal à voir La Pulga avec un autre maillot. « Nous étions tous les deux touchés le jour de son départ et cela s'est vu. J'ai vu ses débuts avec le PSG et je n'ai pas aimé, c'était une situation étrange, bizarre. C'est une équipe avec laquelle nous avons des accrochages. Je ne lui ai pas parlé depuis qu'il est parti. L'histoire doit continuer. L'histoire doit continuer car il sera toujours un fan de Barcelone. Ce que je dois dire, c'est qu'il n'y a pas eu de débordement pendant les négociations. Tout est normal dans ce contexte. Il n'y a eu aucune friction ni avec son père ni avec lui », ajoute le président du Barça.

Articles liés