Mercato - PSG : Galtier a constaté un problème à son arrivée, il raconte
Guillaume de Saint Sauveur

Nommé sur le banc du PSG cet été, Christophe Galtier a donc très clairement changé de monde avec ce nouveau challenge, lui qui n’avait connu jusqu’ici que l’ASSE, le LOSC et l’OGC Nice en tant qu’entraîneur. Et le technicien français a constaté un grand problème dès son arrivée au PSG.

Au coeur de la révolution promise par le président Nasser Al-Khelaïfi en fin de saison passée au PSG, Luis Campos a été nommé en tant que nouveau conseiller sportif, et le premier choix du dirigeant portugais a été de placer Christophe Galtier en tant qu’entraîneur, en lieu et place de Mauricio Pochettino. Une nouvelle étape immense pour le CV du technicien français, passé auparavant par les bancs de l’ASSE, du LOSC et de l’OGC Nice. Mais Galtier n’a pas eu que des bonnes surprises en débarquant au PSG

« Tout est amplifié au PSG »

Dans un entretien accordé au site officiel du PSG, Galtier a évoqué une difficulté majeure avec ce rôle d’entraîneur dans un tel club : « Il y a tout ce que cela génère quand on travaille au Paris Saint-Germain, l’exposition à la fois du club, des joueurs et aussi de mon poste. C'est un poste où il y a une visibilité à l'international et c'est une caisse de résonance incroyable. Donc il faut être le plus naturel possible dans la gestion au quotidien avec les joueurs, en faisant en sorte que tout ce qui se dit reste le plus confidentiel possible parce qu’après, tout est grandement amplifié », indique Galtier.

« Au PSG, le verre est toujours à moitié vide »

Il poursuit : « Et avec cette exposition médiatique je remarque que finalement, quand on est le Paris-Saint-Germain, le verre est toujours à moitié vide, il n’est jamais à moitié plein. Il faut faire aussi très attention, et ne pas se laisser envahir par les critiques ». En clair, Galtier regrette la pression et la négativité permanentes autour du PSG.

Articles liés