Foot - Mercato - PSG
Entre Pochettino et Galtier, c’est le jour et la nuit à Paris

Mauricio Pochettino et Christophe Galtier ont un style de management considérablement différent. De retour au PSG après une saison de prêt au Sporting Lisbonne, Pablo Sarabia a noté les différences entre les deux hommes et ce qui le pousse à croire qu’il bénéficiera d’un plus grand temps de jeu avec Galtier qu’avec Pochettino qui ne comptait pas sur lui.

Après deux saisons passées au PSG au cours desquelles il voguait entre le onze de départ de Thomas Tuchel et le banc de touche, Pablo Sarabia n’a eu d’autre choix que de quitter le Paris Saint-Germain par le biais d’un prêt à l’été 2021 au Sporting Lisbonne après l’Euro. 

Pochettino « n’avait pas confiance » en Sarabia 

En effet, alors que Mauricio Pochettino était arrivé six mois plus tôt sur le banc du PSG, Pablo Sarabia n’entrait pas dans les plans du coach parisien comme il l’a fait savoir à la Onda Cero ces dernières heures. « Pochettino n’avait pas du tout confiance en moi et la saison dernière, je devais partir. Je pensais que c’était une bonne décision. Au Sporting Portugal, j’ai montré mon meilleur jeu ». 

Les joueurs savaient si Pochettino leur faisait confiance à la nature de leur relation

Lors de la suite de son entretien avec la Onda Cero, Pablo Sarabia est même allé plus loin en expliquant que chaque membre du vestiaire du PSG savait si Mauricio Pochettino avait ou non confiance en eux au vu de la manière dont le technicien argentin se comportait avec eux. « En fonction de la relation que Pochettino avait avec tel ou tel joueur, tu savais s’il avait confiance ou non en toi. C’est pour cela que j’ai décidé de partir. Le mieux pour moi était de quitter le PSG ». 

Une méthode bien différente appliquée par Christophe Galtier 

D’après les propos énoncés par Pablo Sarabia à l’AFP dernièrement, il semblerait que Christophe Galtier opère différemment. Du moins avec l’international espagnol à qui il a expliqué ses plans pour la saison. De quoi l’inciter à penser qu’il jouera davantage qu’avec Mauricio Pochettino. « Quand je suis arrivé, j'ai parlé avec lui, j'étais content de l'idée qu'il essaie de développer, maintenant nous jouons avec cinq défenseurs et je pense qu'il sera un bon entraîneur pour nous. Je connaissais la plupart des joueurs, l'adaptation a donc été très facile. (…) C'est vrai que l'année dernière j'ai plus joué, mais je pense que je vais jouer cette année aussi ». 

Articles liés