Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Deux cas très sensibles à gérer avec le recrutement ?

Si le PSG réalise un mercato estival pour le moins ambitieux avec les arrivées de grandes stars, certains postes font faire l’objet d’une concurrence particulièrement rude. Ce qui pourrait notamment poser problème à Keylor Navas et Presnel Kimpembe…

C’est un fait, le PSG se montre particulièrement actif et ambitieux depuis le début du mercato estival avec les arrivées de Georginio Wijnaldum, Achraf Hakimi, Sergio Ramos et Gianluigi Donnarumma. De solides ambitions pour le club de la capitale, comme l’avait d’ailleurs promis Nasser Al-Khelaïfi en juin dernier dans les colonnes de L’Equipe : « La crise sanitaire a impacté tout le monde, nous compris. Mais ce mercato sera plus actif que les précédents. On sera présents, on a des ambitions pour cet été », avait assuré le président du PSG, qui a donc tenu parole. Mais il va désormais falloir gérer certains cas épineux provoqués par ce gros recrutement…

Kimpembe s’interroge avec Ramos

Comme l’explique en détail L’Equipe dans ses colonnes du jour, Presnel Kimpembe ne serait pas forcément inquiet pour son temps de jeu de l’arrivée de Sergio Ramos au PSG cet été, mais l’international français aurait plutôt été surpris par ce renfort. Un constat qui vaut également pour Kylian Mbappé et Marquinhos, qui n’ont pas non plus forcément compris la nécessité de faire venir un élément de calibre international tel que Ramos dans un secteur du jeu où l’effectif du PSG est déjà bien garni. Mauricio Pochettino devra donc faire au mieux pour instaurer une rotation viable entre Kimpembe et Ramos, sous peine de prendre le risque de perdre le titi parisien qui conserve une excellent cote en Premier League, et notamment du côté de Chelsea. Mais cet exemple n’est pas le seul dans le vestiaire…

Navas-Donnarumma, qui sera numéro 1 ?

L’arrivée de Gianluigi Donnarumma suscite également de grandes interrogations au PSG. Comme Sergio Ramos, le gardien italien était une véritable opportunité de marché puisqu’il est arrivé libre cet été, et son jeune âge (22 ans) permet même de s’assurer la présence d’un grand talent de tout premier choix pour les quinze années à venir. Mais qu’adviendra-t-il de Keylor Navas, impérial depuis son arrivée au PSG en 2019 et qui a même prolongé son contrat jusqu’en juin 2024 en avril dernier ? Comme pour le tandem Kimpembe-Ramos, Pochettino devra trouver la meilleure solution possible et gérer au mieux ce qui pourrait s’apparenter à des problèmes de riche, mais qui auraient vite fait d’alimenter de grosses frustrations en interne.

Articles liés