Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Un coup de tonnerre pour le projet McCourt ? La réponse !

Arrivé au sein de la direction de l'Olympique de Marseille en 2016, en même temps de la reprise du club par Frank McCourt, Andoni Zubizarreta n'a jamais échappé à la critique. Malgré tout, le départ du directeur sportif espagnol, sous contrat jusqu'en 2021 à l'OM, ne semble pas d’actualité.

Au mois d'octobre 2016, l'Olympique de Marseille a connu une révolution. Margarita Louis-Dreyfus a effectivement vendu le club phocéen à Frank McCourt qui a rapidement formé son équipe dirigeante. Ainsi, Jacques-Henri Eyraud est devenu président de l'OM, tandis qu'Andoni Zubizarreta a endossé le rôle de directeur sportif. Fort de son expérience de dirigeant au FC Barcelone, l'ancien gardien de but de la Roja a rapidement suscité de grands espoirs pour le club phocéen. Le réseau et la compétence de Zubizarreta associés au chéquier de McCourt, c'est vrai qu'il y avait de quoi rêver. Mais les fans de l'OM ont rapidement déchanté. En effet, difficile de voir la patte de l'Espagnol sur le recrutement marseillais... jusqu'au départ de Rudi Garcia. L'ancien entraîneur du LOSC a en effet rapidement imposé ses choix en matière de mercato que ce soit pour Grégory Sertic, Kevin Strootman ou encore Valère Germain. Et cela s'est souvent soldé par des échecs. Hormis quelques jolis coups, comme Luiz Gustavo ou Morgan Sanson, le recrutement du début de l'ère McCourt a été globalement décevant, mais surtout, Andoni Zubizarreta s'est montré incapable de dégraisser l'effectif au moment où l'OM avait absolument besoin de vendre et d'alléger sa massa salariale.

Zubizarreta va bien poursuivre l'aventure

Par conséquent, l'avenir d'Andoni Zubizarreta a rapidement été remis en cause et son départ a été évoqué en même temps que celui de Rudi Garcia. Mais le directeur sportif espagnol a repris du crédit l'été dernier en allant chercher André Villas-Boas avec lequel il forme un duo bien plus complémentaire comme en témoigne le recrutement très réussi lors du précédent mercato estival. Dario Benedetto, Alvaro Gonzalez et Valentin Rongier ont tous réussi à s'imposer à l'OM. Malgré tout, l'arrivée de Paul Aldridge en tant que conseiller de Jacques-Henri Eyraud avait jeté un nouveau froid sur l'avenir de l'ancien du Barça. Le dirigeant anglais débarque en effet pour faciliter certaines ventes en Premier League et rogne donc sur les missions d'Andoni Zubizarreta dont l'influence semble limitée. Cependant, L'Equipe assure dans ses colonnes que Frank McCourt n'envisage pas de se séparer de son directeur sportif dont le contrat court jusqu'en juin 2021. Mais il n'est pas non plus question de prolongation. Il faut dire que ce n'est pas le moment de dépenser des indemnités de licenciement pour l'OM où en augmentation salariale. Et surtout, André Villas-Boas n'a jamais manqué de rappeler qu'il ne resterait pas à Marseille si Andoni Zubizarreta partait. Un soutien de poids pour l'Espagnol. Autrement, la révolution au sein de la direction du club phocéen attendra.

Articles liés