Mercato - OM : Tudor fait un choix fracassant avec Payet, c’est une énorme réussite
Jules Kutos-Bertin
-
Journaliste
Tout petit, je m’étais promis d’avoir un métier en accord avec le football. Très vite, j’ai pris conscience que mes pieds ne suffiraient pas pour m’emmener là où je le voulais alors le journalisme est devenu une évidence.

Après une saison brillante avec Jorge Sampaoli, Dimitri Payet a perdu sa place sous les ordres d’Igor Tudor. Dès son arrivée, le nouvel entraîneur de l’OM a fait des choix forts avec son capitaine qui, pour le moment, s’avèrent payants. Vu la performance d’Amine Harit ce mardi, le technicien croate n’a aucun regret à avoir.

Dès son arrivée à l’OM, Igor Tudor a fait parler de lui pour ses choix. Si Dimitri Payet a directement eu un rôle important et le brassard de capitaine en préparation, le Réunionnais a vite vu sa situation changer dès le début du championnat. Remplaçant pour les premières journées, on pensait d’abord à une blessure pour Payet. Finalement, même en Ligue des Champions à Tottenham et ce mardi contre le Sporting, Igor Tudor s’est passé du capitaine de l’OM.

Harit, le successeur de Payet ?

Si l’OM commence déjà à chercher le successeur de Dimitri Payet, il est peut-être déjà au club. Dans un profil similaire, Amine Harit a été brillant contre le Sporting en Ligue des Champions. Buteur et passeur, l’international marocain a fait très bonne impression et devrait, sauf blessure, retrouver sa place la semaine prochaine au Portugal. Une aubaine pour l’OM qui avait raté le coche en fin de mercato avec Ruslan Malinovskyi

« Je me sens prêt à le remplacer »

Présent en conférence avant le match de l’OM à Angers, Amine Harit avait d’ailleurs été interrogé sur un potentiel rôle de successeur de Dimitri Payet. « Sa carrière n’est pas finie. Il est très important dans le vestiaire. Je me sens prêt à le remplacer mais il n’est pas encore parti. Il est très professionnel, ses mots l’années dernières m’avaient beaucoup touché. J’apprends de lui et si dans les prochaines années, j’arrive à lui ressembler, ce serait bien mais il est toujours là », expliquait l’ancien joueur de Schalke 04. 

Articles liés