Mercato - OM : Le divorce était inévitable entre Sampaoli et le projet McCourt
Guillaume de Saint Sauveur

Alors que l’histoire d’amour entre Jorge Sampaoli et l’OM a pris fin cet été, les différends entre l’entraîneur argentin et la direction du club phocéen semblaient beaucoup trop nombreux, notamment en ce qui concerne le recrutement. Retour sur cette séparation entre les deux parties.

La nouvelle a été officialisée le 1er juillet dernier par un communiqué de l’OM : Jorge Sampaoli a quitté ses fonctions d’entraîneur. Malgré un très bon exercice 2021-2022 soldé par une deuxième place en Ligue 1 qualificative pour la Ligue des Champions, le technicien argentin a donc choisi de ne pas continuer l’aventure au sein du projet McCourt, cédant ainsi sa place à Igor Tudor qui a été nommé seulement trois jours plus tard sur le banc de l’OM. Et il semblerait que le mercato y soit pour beaucoup dans ce divorce avec Sampaoli

Un départ acté au Brésil avec la direction de l’OM

En effet, comme l’a révélé La Provence dimanche dans ses colonnes, la séparation entre l’OM et Jorge Sampaoli aurait été actée quelques jours seulement avant l’annonce officielle, lors du voyage de Pablo Longoria et Javier Ribalta au Brésil pour discuter avec leur entraîneur. C’est à cette occasion que Sampaoli aurait affiché sa volonté d’arrêter avec l’OM, mettant notamment l’accent sur le peu de moyens mis à sa disposition pour le recrutement. Selon certaines révélations, Jorge Sampaoli rêvait de gros coups sur le mercato comme par exemple Antoine Griezmann, mais l’OM propose un recrutement relativement moins bling bling depuis le début de l’été avec les arrivées d’Isaak Touré, Chancel Mbemba, Luis Suarez, Jonathan Clauss et Ruben Blanco en plus du retour de prêt de Samuel Gigot. Deux visions différentes qui ont finalement mis un terme à leur collaboration.

« Tout le monde doit aller dans la même direction »

Interrogé début juillet en conférence de presse, le président de l’OM Pablo Longoria avait d’ailleurs confirmé à demi-mot ces désaccords en interne avec Jorge Sampaoli sur le recrutement pour justifier son départ : « Pour préparer une saison, on a commencé à travailler. C'est un projet, tout le monde doit aller dans la même direction. On entre dans des moments de frictions professionnelles, pas personnelles. J'ai lu son communiqué. Il y avait de l'émotion et elle est partagée. C'est une question de timing. On a décidé que c'était la meilleure des décisions de nous séparer pour protéger le club. Il faut penser à la suite. On doit avoir de l'espoir. Il faut tout donner et continuer à faire grandir le projet », a confié Longoria.

« On attend toujours les cadeaux de Noël»

Pour autant, le président de l’OM refuse d’évoquer un manque d’ambition de la part de son club et a préféré mettre l’accent sur les réalités financières du mercato pour répondre à Sampaoli après leur séparation : « Tout le monde a la même ambition, c'est une question de temps... Le mercato, on attend toujours les cadeaux de Noël (rires). Il y a l'envie de jouer la C1. Je ne crois pas que c'est un manque d'ambition. C'est une question de temps, comment y arriver... », s’était défendu le dirigeant espagnol. Le divorce semblait donc inéluctable avec Jorge Sampaoli, qui avait une vision trop différente pour envisager un avenir à l’OM.

Articles liés