Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Arabie Saoudite, McCourt... Cette énorme révélation sur la vente de l'OM !

Alors que les rumeurs au sujet de la vente de l'OM sont de nouveau relancées, Romain Molina assure que l'Arabie Saoudite a bien pris des renseignements au sujet du rachat du club phocéen.

Après plusieurs semaines de répit, Mourad Boudjellal a décidé de relancer la machine. Omniprésent dans les médias ces derniers jours, l'ancien président du RCT assure que son projet de rachat de l'OM avec Mohamed Ayachi Ajroudi est toujours sur la table. Mais surtout, il est convaincu que Frank McCourt finira par vendre le club phocéen d'autant plus que plusieurs projets de rachat seraient en cours. Parmi eux, l'Arabie Saoudite pourrait bien présenter une incroyable opportunité pour l'OM. Désireux de s'impliquer dans le football, notamment pour concurrencer le Qatar, les Saoudiens étaient passés proche d'obtenir le rachat de Newcastle. Et si l'opportunité de s'offrir les Magpies n'est pas écartée, l'Arabie Saoudite a également pris des renseignements sur d'autres clubs à l'image de l'OM comme l'explique Romain Molina.

L'Arabie Saoudite s'est renseignée sur l'OM

« Aujourd’hui, oui il y a une demande de renseignement des responsables du projet 2030 Saoudien pour regarder divers clubs. Et en effet, il y a une demande de renseignement sur deux clubs français dont l’un est Marseille. Alors ça ne veut pas dire que les saoudiens veulent Marseille, déjà il y a cinquante mille entremetteurs qui leur ont proposé l’OM et quantité de clubs. Mais là je ne parle pas d’entremetteurs, je parle de gens d’Arabie Saoudite qui ont pris des renseignements sur plusieurs clubs notamment au niveau économique et surtout au niveau politique car ils n’ont pas envie d’avoir des soucis au niveau de la Mairie. Il est donc vrai qu’ils ont posé la question. maintenant est-ce que ça va se faire ? Ils ont pris des renseignements sur au moins 10 clubs donc ça fait partie d’une grande liste et la France n’est pas prioritaire pour des raisons de business surtout avec l’effondrement des droits TV avec Media Pro. Et ce qui va compter, c’est la rentabilité », assure le journaliste dans une vidéo publiée sur sa chaîne Youtube.

Articles liés