Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : André Villas-Boas, un malaise profond ?

Les tensions entre André Villas-Boas et la direction de l’Olympique de Marseille sont loin d’être nouvelles. Explications... 

La saison de l’Olympique de Marseille est réussie. André Villas-Boas a réussi à ramener le club en Ligue des Champions après plusieurs années d’absence et, surtout, il a ravivé la flamme des supporters, très critiques après la dernière saison de Rudi Garcia. Mais le ciel s’est soudain assombrit. L’OM a tout d’abord été lié à des rumeurs de vente, puis Andoni Zubizarreta a été démis de ses fonctions et tout s’est enchainé. Agacé par la direction prise par le projet marseillais, André Villas-Boas menacerait de claquer la porte, un an seulement après son arrivée. L’Olympique de Marseille pourrait donc se retrouver sans directeur sportif, sans entraineur et face à un problème de taille : la vente de plusieurs cadres, pour assurer l’équilibre financier. 

Des désaccords de longue date entre l’OM et Villas-Boas 

Tout porte à croire que ces tensions internes, ne se soient pas soudainement réveillées avec le départ d’Andoni Zubizarreta. D’après les informations de Tuttosport, elles sommeillaient depuis plusieurs mois déjà. Le quotidien confirme en effet les récentes informations de L’Équipe, expliquant que Jacques-Henri Eyraud souhaite vendre cet été, afin d’engranger au moins 60M€. Le président de l’OM en aurait informé Villas-Boas, qui aurait fait part de son désaccord. Le Portugais refuserait en effet d’affronter une saison en Ligue des Champions, alors que l’OM souhaite vendre ses meilleurs éléments et donc détruire tout le travail opéré depuis son arrivée. Cela concernerait notamment Morgan Sanson, Boubacar Kamara et Valentin Rongier, tous des cadres du dispositif de Villas-Boas à l’OM. Tuttosport souligne toutefois que Florian Thauvin et Dimitri Payet on fait savoir à leurs dirigeants qu’ils n’ont aucune intention de quitter l’Olympique de Marseille cet été. 

Tout s’est accéléré avec le départ Zubizarreta 

Le départ d’Andoni Zubizarreta, qui trotte portant dans la tête des dirigeants marseillais depuis septembre dernier déjà, n’est que la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Pourtant, André Villas-Boas avait prévenu l’Olympique de Marseille ! « Je suis venu ici, un pour la grandeur du club, deux pour Andoni Zubizarreta » avait clairement expliqué le Portugais, en janvier dernier, lorsque l’arrivée de Paul Aldridge laissait entrevoir les premiers problèmes. D’après les informations de L’Équipe, c’est l’arrivée de l’Anglais qui a poussé Zubizarreta à claquer la porte dès le mois de décembre. A l’époque, Jacques-Henri Eyraud avait refusé cette démission, espérant pouvoir recoller les morceaux... mais cela n’a finalement tenu que quelques mois de plus. 

Articles liés