Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Rami monte au créneau pour Villas-Boas et fracasse Eyraud !

Après qu'André Villas-Boas a donné sa démission, l'OM a annoncé la mise à pied à titre conservatoire du technicien portugais. De quoi faire réagir un certain Adil Rami, qui dénonce Jacques-Henri Eyraud. 

En recrutant Olivier Ntcham dans les derniers instants du mercato hivernal, sans consulter André Villas-Boas, l'Olympique de Marseille n'a fait que précipiter son départ. En conférence de presse ce mardi, Villas-Boas a en effet affiché sa colère et a même annoncé avoir présenté sa démission, afin de pouvoir quitter l'OM au plus vite. Après quoi l'OM n'a pas tardé à réagir en publiant, par le biais d'un communiqué, la décision de mettre à pied à titre conservatoire le technicien portugais : « L’Olympique de Marseille annonce la mise à pied à titre conservatoire d’André Villas-Boas. Cette décision conservatoire est devenue inévitable compte tenu de la répétition récente d’agissements et d’attitudes qui nuisent gravement à l’institution Olympique de Marseille et à ses salariés qui la défendent quotidiennement. Les propos notamment tenus aujourd’hui en conférence de presse à l’égard de Pablo Longoria, directeur général chargé du football, sont inacceptables. Son investissement exceptionnel ne saurait être remis en cause et a au contraire été salué par tous pendant ce mercato hivernal marqué par une crise sans précédent. D’éventuelles sanctions seront prises à l’encontre d’André Villas-Boas à l’issue d’une procédure disciplinaire. » Une décision qui a eu l'effet d'une bombe, entraînant de nombreuses réactions, parmi lesquelles celle d'Adil Rami

«Le licenciement, c'est pour éviter que le coach parle. C'est la méthode Eyraud»

Interrogé au micro de l'émission Top of the Foot sur RMC, Adil Rami, ancien joueur du club phocéen, s'est exprimé sur la décision de l'Olympique de Marseille de mettre à pied André Villas-Boas, dressant un terrible constat sur la gestion de Jacques-Henri Eyraud, l'accusant de dissimuler la vérité dans certains dossier houleux : « Le problème, c'est qu'aujourd'hui, on ne connaît pas toute la vérité concernant le coach. Mais j'ai l'impression que, dans quelques temps, on va en savoir plus. Le licenciement, c'est pour éviter que le coach parle. C'est ça qui m'énerve. C'est la méthode Eyraud justement, de fermer des portes et de fermer des bouches. Il a l'habitude de faire signer des contrats de confidentialité. Moi André Villas-Boas, je n'ai absolument rien à lui reprocher, il a essayé de faire son travail de coach. Même si il y a des fois où ce n'est pas passé, il a toujours été au front pour ses joueurs. La direction, jamais. Quand on entend parler Eyraud, c'est toujours pour sa propre poire, pour défendre son propre constat et pour s'en prendre à ses cadres. Pour un coach, au bout d'un moment, c'est compliqué. Donc, voilà, il a craqué, il n'a prévenu personne et puis c'est comme ça que ça s'est fini. »

Articles liés