Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato : McCourt, vente... Le clan Louis-Dreyfus prêt à racheter l'OM ? La réponse !

Alors que Kyril Louis-Dreyfus a monté un projet de rachat pour devenir propriétaire de Sunderland, son nom a circulé du côté de la Canebière où la vente de l'OM ne cesse de faire parler. Mais selon Mathieu Grégoire, journaliste de L'Equipe, il est très peu probable que le fils de Margarita et Robert Louis-Dreyfus devienne un jour propriétaire de l'OM.

Grand fan de l'Olympique de Marseille, Kyril Louis-Dreyfus en deviendra-t-il un jour le grand patron ? La rumeur a circulé ces dernières semaines puisque le fils des anciens propriétaires du club phocéen s'apprête à racheter SunderlandStewart Donald, l'actuel propriétaire du club anglais, qui est redescendu en League One, troisième division anglaise, aurait conclu un accord avec un consortium dirigé par l’actionnaire minoritaire Juan Sartori, homme d'affaires uruguayen auquel s'est associé Kyril Louis-Dreyfus. Du haut de ses 23 ans, il semble donc bien décidé à marcher sur les pas de ses parents, qui ont tour à tour été propriétaires de l'OM avec des fortunes diverses. D'ailleurs, Margarita Louis-Dreyfus avait conservé 5% des parts de l'OM, ce qui démontre la volonté de la famille de ne pas trop s'éloigner de Marseille. Tous ces indices réunis ont suffi pour alimenter les rumeurs concernant un possible retour du clan Louis-Dreyfus à la tête de l'OM alors que Frank McCourt ne serait pas opposé à une vente du club. Toutefois, à moyen terme, cette éventualité semble difficilement envisageable. D'ailleurs, ces derniers jours, Kyril Louis-Dreyfus expliquait ce qui l'a poussé à se positionner sur le rachat de Sunderland plutôt qu'à l'OM : « À la suite de la vente de l’OM, je me suis tenu à une idée : on ne fait plus rien dans le foot, c’est un business pourri. Mais Sunderland c’est un projet spécial, vraiment. Le potentiel est en Angleterre. À l’OM, on n’avait pas le Vélodrome, ce qui nous causait plein de problèmes. Sunderland est propriétaire de son stade, avec la septième capacité du pays. La ferveur des gens rappelle celle de Marseille. En D3, avant la crise sanitaire, il y avait plus de spectateurs en moyenne (près de 32 000) que dans la moitié des clubs de Premier League. Tu ne peux pas acheter cela ! Dans des villes comme Zurich, Monaco, personne ne s’intéresse au foot, ça limite les possibilités d’expansion. » Mais à 23 ans, le fils de Robert et Margarita Louis-Dreyfus a encore du temps pour envisager une autre opportunité de revenir à l'OM.  

«Il y a 99% de chance que son rapport à l'OM reste passionnel»

Mais Mathieu Grégoire n'y croit pas. Interrogé à ce sujet dans le podcast Passe Ton Ballon, le journaliste de L'Equipe assure que Kyril Louis-Dreyfus restera un supporter de l'OM, mais n'en deviendra pas propriétaire : « Il reste un grand fan de l'OM. Il adore suivre les résultats, il peut être très critique comme n'importe quel supporter sur les choix de joueurs. Le mois dernier, on a discuté pendant un quart d'heure de Bafé Gomis. Il n'a jamais compris pourquoi il était parti. Il reste passionné par le quotidien du club. Après, il veut se préserver aussi. Ca a accéléré la maladie de son père, ça a beaucoup touché sa mère, elle s'en est pris plein la tête, elle est partie pour ça aussi. Il a une vraie distance sur la gestion de l'OM et le foot français. Il n'est pas fan du trading par exemple. Avec Sunderland, il va dans un pays où il pourrait récupérer sa mise. Je pense que dans un premier temps, il veut confronter ses idées. Il est comme nous, Football Manager à fond, sauf que lui, il a les moyens de se le faire en vrai ! Il est passionné de data, il a trouvé un mec super, son directeur sportif, c'est lui qui a formé Jude Bellingham (espoir de Dortmund, ndlr). Il va essayer de voir ce qu'il peut faire avec la formation à Sunderland, il va faire un peu de data, il va essayer de valoriser la marque d'un club qui attire plus de 30 000 personnes en troisième division. Il va confronter ses idées au réel, il va peut-être se planter, mais peut-être qu'après il ira sur un plus gros club. Mais son rapport à l'OM, pour moi, il y a 99% de chance qu'il reste passionnel, quasi-filial, plus que d'être proprio d'un jour. »

Autrement dit, malgré son affection pour l'OMKyril Louis-Dreyfus ne reviendra pas à Marseille pour succéder à son père et à sa mère bien que Frank McCourt rencontre des difficultés ces derniers mois. Il faut dire que Margarita Louis-Dreyfus avait été particulièrement critiquée lorsqu'elle était propriétaire de l'OM, les supporters marseillais lui reprochant son manque d'investissement à la fin de son aventure. En attendant, Frank McCourt subit les mêmes reproches, et alors que plusieurs investisseurs seraient intéressés par le rachat de l'OM, le retour de la famille Louis-Dreyfus n'est pas encore d'actualité. 

Articles liés