Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Bordeaux

Mercato : Cette énorme annonce sur la vente des Girondins de Bordeaux !

Quelques heures après l'annonce du retrait de King Street et du placement sous la protection du Tribunal de Commerce, les Girondins de Bordeaux reçoivent déjà un premier signe fort pour la vente du club.

C'est une véritable bombe pour la Ligue 1. En effet, par le biais d'un communiqué, les Girondins de Bordeaux annoncent que « King Street, son actionnaire, après avoir investi 46M€ dans le Club depuis son rachat, a fait savoir qu’il ne souhaite plus soutenir le Club et financer ses besoins actuels et futurs. » Un coup de tonnerre pour le club au scapulaire qui se retrouve désormais sans ressource et perd son seul actionnaire. Une situation dramatique qui a poussé le président, Frédéric Longuépée, à placer le club sous la protection du Tribunal de Commerce de Bordeaux. Par conséquent, le club au scapulaire risque le dépôt de bilan et donc la relégation administrative dans un championnat amateur. Cependant, un candidat se positionne déjà pour reprendre les Girondins de Bordeaux, à savoir Bruno Fiévet.

Un premier candidat se place pour reprendre Bordeaux

Et ce nom n'est pas inconnu pour les supporters des Girondins de Bordeaux puisque l'homme d'affaires français qui a construit sa réussite professionnelle dans le monde de la finance avait tenté de racheter le club il y a un an. En vain. Mais Bruno Fiévet, fervent supporter des Girondins, pourrait en profiter pour revenir à la charge. « On avait eu une réponse négative après une offre qu'on avait faite en septembre. Je ne voyais pas la lumière au bout du tunnel dans ce projet de reprise, elle est arrivée aujourd'hui. Concrètement, on va discuter avec le tribunal pour savoir sous quelles conditions le club est à vendre. La dernière tâche de Frédéric Longuépée est de trouver un repreneur fiable. En fonction de ce qu'on va nous annoncer, on sera à même de proposer une offre de reprise. Si je suis intéressé pour reprendre Bordeaux? Bien sûr, c'est très officiel. Je n'abandonnais pas l'idée, c'est juste que les conditions ne le permettaient pas. Je ne peux pas annoncer de montant, on va étudier », lance-t-il au micro de RMC.

Articles liés